11.600 hectares de réserves foncières non exploitées: Tebboune adresse un dernier avertissement aux exploitants    

0
487

Le Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, a  présidé mardi un Conseil interministériel, en présence des ministres,  respectivement, de l’Intérieur et des Collectivités locales, Noureddine  Bedoui, des Finances, Abderrahmane Raouya, et de l’Industrie et des Mines,  Mahdjoub Bedda, portant sur la gestion du foncier industriel.

Lors de cette réunion, il a été procédé à l’examen des résultats de  l’évaluation de la situation des zones industrielles et des zones  d’activités, réalisée par les soins du ministère de l’Intérieur et des  collectivités locales et de celui de l’Industrie et des mines, et ce, sur  instruction du Premier ministre.  Cette évaluation a fait ressortir l’existence de 11.600 hectares de  réserves foncières destinées à l’investissement en situation de non  exploitation, dont 13.977 parcelles couvrant une superficie de 5.530 ha non   attribuées se composant de 2.773 ha au niveau des zones industrielles et de  2.757 ha au niveau des zones d’activités. Cette évaluation a également fait ressortir l’existence de 15.140  parcelles destinées à l’investissement, attribuées mais non exploitées,  couvrant une superficie de 6.132 ha réparties entre 3.183 ha de zones  industrielles et 2.949 ha de zones d’activités. Au terme de cette réunion, M. Tebboune a décidé de la création d’une  commission interministérielle composée des trois ministères concernés, qui  a été chargée d’élaborer un rapport détaillé, dans un délai de quinze (15)  jours à compter de la date de la tenue de cette réunion, sur la  faisabilité ou non des zones industrielles nouvelles proposées par le  ministre de l’Industrie et des mines, et de préparer également les projets  de textes nécessaires à la bonne utilisation et gestion du foncier  disponible.