16e Forum arabe des entreprises: Le partenariat algero-jordanien passé en revue

0
118

Le Directeur général de l’Agence  nationale de développement de l’investissement (ANDI), Abdelkrim Mansouri  et le ministre d’Etat jordanien pour les affaires d’investissement,  Mohannad Shehadeh, ont passé en revue samedi à la Mer Morte (Jordanie) les  moyens de renforcer la coopération bilatérale entre les deux pays dans  différents domaines d’investissement.

Lors d’une rencontre organisée en marge du 16e Forum arabe des entreprises  en présence de l’ambassadeur d’Algérie à Amman, Mohamed Bourouba, les deux  parties ont réaffirmé la volonté des deux pays de développer la coopération  bilatérale et l’investissement commun au mieux des intérêts des deux  peuples et en exécution des conclusions de la commission mixte  algéro-jordanienne réunie à Alger en janvier dernier.

A cette occasion, M. Mansouri a présenté un aperçu des avantages et  incitations à l’investissement accordé par l’Algérie aux investisseurs arabes et aux autres étrangers, soulignant qu’il y a des opportunités  d’investissement prometteuses entre les deux pays à exploiter dans le cadre  du nouveau code des investissements approuvé en août 2016 et qui tient  compte des orientations du gouvernement en termes des projets de  développement industriel, touristique, agricole et des nouvelles  technologies de l’information et de la communication. Le DG de la ANDI a rassuré le ministre jordanien que les autorités  algériennes ont pris toutes les mesures pour faciliter l’investissement  étranger en Algérie, mettant en avant la disponibilité de son Agence à  coopérer étroitement avec la partie jordanienne notamment dans les domaines  de la formation et des rencontres communes pour tirer profit des  expériences d’investissement réussies dans les deux pays et garder contact  entre leurs investisseurs.

De son côté, l’ambassadeur algérien en Jordanie a mis l’accent sur  l’importance d’activer les conventions de coopération bilatérale signées  récemment comme cadre juridique et réglementaire régissant le processus de  coopération commerciale et économique et celui de l’investissement entre  l’Algérie et la Jordanie. Le ministre jordanien a fait état de la volonté de son pays de concrétiser  une réelle coopération et partenariat avec l’Algérie à travers la  définition du cadre et des domaines de ce partenariat reposant sur les  conventions de coopération signées lors de la réunion de la commission  mixte algéro-jordanienne. La rencontre a constitué une opportunité durant laquelle les deux parties  ont évoqué le thème de l’exposition des produits algériens prévue a Amman  en mai prochain. Cependant, il a été proposé de reporter cette exposition  jusqu’à septembre prochain car coïncidant avec d’autres manifestations et  expositions régionales et internationales en Jordanie pouvant mener à  l’échec de cette première manifestation algérienne en Jordanie.