16ème  réunion  de l’accord Opep-non Opep (Abu Dhabi ): Arkab s’entretient avec le président de l’Opep

0
130

 Le  ministre de l’Energie, Mohamed Arkab s’est  entretenu à Abu Dhabi (Emirats-Arabes Unis) avec le président de  l’Organisation des pays exportateurs du pétrole (Opep), Manuel Salvador  Quevedo Fernandez, a indiqué vendredi le ministère de l’Energie dans un  communiqué.

Lors de cette rencontre, tenue jeudi en marge des travaux de la 16ème  réunion du Comité ministériel conjoint de suivi de l’accord Opep-non Opep  (JMMC), « les deux parties ont abordé l’évaluation de l’évolution du marché  international » a précisé la même source. Les discussions entre M. Arkab et M. Quevedo Fernandez, également ministre  vénézuélien du pétrole, ont aussi porté sur « les possibilités de développer  la coopération entre l’Algérie et le Venezuela dans le domaine de  l’Energie ». Pour rappel, la 16ème réunion du comité ministérielle de suivi de l’accord  Opep non Opep, tenue jeudi à Abu Dhabi, a été consacrée à l’examen de  l’évolution du marché pétrolier et les niveaux de conformité à l’accord  d’ajustement de la production. Lors de la réunion de JMMC, les  pays membres se sont mis d’accord pour  continuer leurs efforts afin d’atteindre l’équilibre du marché et sa  stabilisation pour l’intérêt des producteurs et consommateurs. Les ministres ont convenu d’inciter les pays ayant dépassé leur niveau de  production à se conformer à l’accord  durant le mois d’octobre. « L’Algérie s’engage à participer, pleinement, à toute approche dont l’  objectif est de stabiliser le marché et assurer son équilibre », avait  souligné M. Arkab lors de cette réunion. L’Opep avait convenu en décembre 2018 avec des pays producteurs non-Opep,  d’une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils, avec  une réduction de 800.000 barils/jour par l’Opep et de 400.000 barils/jour  par ces pays producteurs non-Opep.  Cet accord a été reconduit pour une durée supplémentaire de 9 mois allant  du 1er juillet 2019 jusqu’a 31 mars 2020, mais les prix de l’or noir  restent instables à cause notamment des perspectives moins optimistes pour  l’économie mondiale et autres facteurs.   Le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de  l’Opep du 30 novembre 2016 et de la « Déclaration de coopération » de la  réunion ministérielle mixte Opep- non Opep tenue le 10 décembre 2016. Ce Comité est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés  grâce à la mise en úuvre des ajustements volontaires de la production du  pétrole des pays Opep et non Opep.  Le JMMC est composé de sept pays membres de l’Opep (Algérie, Arabie  Saoudite, Emirats Arabes Unis, Irak, Koweït, Nigeria et Venezuela) et de  deux pays non membres de l’Opep (Russie et Kazakhstan).

N.I