1er trimestre 2018 / Baisse de la production industrielle du secteur public

0
129

La production industrielle du secteur public a faiblement baissé au premier trimestre 2018 par rapport à la même période de 2017.

Selon un bilan de l’Office national des statistiques (ONS), deux activités industrielles ont influé sur la production, notamment celle du secteur Hydrocarbures. La production, note-t-on, a reculé de 3,6% au premier trimestre 2018, en raison de la baisse de 2,8% de la production du pétrole brut et de 13,3% pour ce qui est du gaz naturel et la liquéfaction du gaz naturel. Ceci malgré la hausse de 2%  de l’activité de raffinage de pétrole et la croissance de 4% enregistrée par le secteur de l’Energie par rapport au 1er  trimestre 2017. Dans la même catégorie des baisses, l’Office cite celles enregistrées dans le secteur des Mines et Carrières avec exception faite en ce qui concerne l’extraction du minerai de fer. Ainsi, le secteur a baissé de plus de 17,4% au 1er trimestre 2018 tandis que l’extraction a connu une hausse de 21,3%, et le minerai-matières minérales avec une augmentation de 42,6%. Même tendance baissière ont été enregistrées par les activités relevant des Industries Sidérurgiques, Métalliques, Mécaniques, Electriques et Electroniques La production de ces activités a baissé de « 15,4%, après une hausse appréciable de 6,2% enregistrée au quatrième trimestre 2017 ».  Pour ce qui est des baisses, l’Office les relie à la baisse de productivité de quelques activités comme celles de « la fabrication de biens intermédiaires métalliques, mécaniques et électriques et la sidérurgie et transformation de la fonte et acier ». Par ailleurs, malgré la baisse de plus de 3 % enregistrée par la fabrication de certains produits relevant des matériaux de construction et produits rouges, l’activité en général a été marquée par une hausse de 16,3% au premier trimestre 2018.  La plus forte hausse enregistrée, indique-t-on, a été détenue par la production de produits en ciment et matériaux de construction avec 57,6%. S’agissant des Industries Chimiques, leur production a baissé de 1,3%. L’on estime que cette baisse est préférable à celle observée à la même période de l’année écoulée (-8,3%). Contrairement, l’industrie agroalimentaire a enregistré une augmentation de 2,7%, perceptible au niveau du « travail de grains (+6,8%) et de la fabrication des produits alimentaires pour animaux (+17,8%) ». La hausse de 2,7% reste néanmoins de moindre ampleur en comparaison avec celle enregistrée à la même période de l’année précédente, à savoir 6,2%.  Quant à la production des Industries des Textiles  elle a accusé une baisse de près de 9% au premier trimestre 2018, alors que celle des Cuirs et chaussures, leur s’est réduite de 9,3% à la même période. La même tendance a été perceptible au niveau des biens intermédiaires avec -15,6% alors que les biens de consommation ont affiché une croissance de près de 11%. Les Industries des Bois et Papier ont enregistré  un recul de 11,5% au premier trimestre 2018. La plus forte baisse est de l’ordre de 30,5%, et a été détenue par la production observée au niveau de l’Industrie de l’ameublement. Une faible de moins ampleur de 2,1% a été enregistrée par la  menuiserie générale.

Amel Driss/Ag