Les nouveautés à venir sur ses principaux services Facebook

0
45

Facebook a profité de l’ouverture de sa convention annuelle F8 pour annoncer les nouveautés à venir sur ses principaux services. Il va y avoir du nouveau sur Facebook, Messenger, Instagram et WhatsApp. La firme de Menlo Park a inauguré le 1er mai sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Facebook F8, à San José.

Un rendez-vous toujours fertile en annonces sur les projets du groupe et de ses filiales. Mark Zuckerberg s’est exprimé en public pour la première fois depuis son audition sous pression devant les parlementaires américains début avril. Un mois et demi après l’éclatement de l’affaire Cambridge Analytica, le patron du réseau social n’a pas éludé la polémique et s’est montré déterminé à mettre tout en œuvre afin de tourner la page.

Facebook a annoncé le lancement de «Clear history»

En attendant les résultats de l’audit mené par Facebook sur les milliers d’applications susceptibles de collecter les données des utilisateurs à mauvais escient, Facebook a annoncé le lancement de «Clear history», un outil permettant de vérifier quelles informations sont envoyées à Facebook par les applications et les sites tiers utilisés par les internautes connectés au réseau social à travers les boutons «J’aime», de les effacer et de désactiver la capacité de Facebook à les stocker. De la même manière qu’il est possible de supprimer l’historique d’un navigateur Web en supprimant les cookies, Facebook va donner la possibilité à ses utilisateurs d’en faire autant afin qu’ils fassent moins l’objet de ciblage publicitaire. Ces derniers verront ainsi moins de publicités basées sur leurs dernières recherches. En contrepartie, leur expérience sur la plateforme sera moins bonne, a toutefois prévenu Mark Zuckerberg. Une fois l’historique effacée, plusieurs jours seront nécessaires pour que les changements soient effectifs. Les informations supprimées pourront continuer à être utilisées de façon anonyme dans un vaste ensemble de données agrégées à différentes fins d’analyses, prévient Facebook. La fonction «Clear history» ne sera pas lancée dans l’immédiat. Facebook dit travailler à sa conception avec des experts en protection de la vie privée, des avocats, des universitaires et des décideurs et qu’il va falloir encore quelques mois avant qu’elle ne soit finalisée.

Lancement d’une plateforme dédiée aux rencontres amoureuses sur Facebook

Plus surprenant dans le contexte de défiance envers le réseau social, Mark Zuckerberg a annoncé le lancement d’une plateforme dédiée aux rencontres amoureuses sur Facebook. Connu de longue date, ce projet verra le jour dans les prochains mois. Il prendra la forme d’une fonctionnalité optionnelle proposée aux utilisateurs qui le souhaitent. Leur profil ne sera pas visible de leurs amis et aucune information ne sera affichée sur leur fil d’actualité. Le service reposera sur les groupes et les événements Facebook. Une fonction permettra par exemple d’afficher son profil à tous les participants à une soirée. Les utilisateurs pourront échanger à partir de leurs photos de profil dans une messagerie instantanée séparée de Messenger. Mais ils ne pourront pas échanger de photos ou de vidéos pour des raisons de sécurité. Avec 2,2 milliards d’utilisateurs actifs, Facebook mise sur son immense communauté pour s’imposer face aux autres acteurs du secteur. Mark Zuckerberg a, notamment évoqué les quelque 200 millions de membres du réseau social qui ont défini leur statut sur «célibataire». Le réseau social n’a pas indiqué quelles données seront utilisées pour suggérer des profils «pertinents» aux utilisateurs.

Facebook a également annoncé une refonte de l’interface de Messenger

La messagerie va bénéficier d’un design plus épuré visant à simplifier son fonctionnement après l’ajout de nombreuses fonctionnalités ces derniers mois. La messagerie sera désormais organisée autour de trois raccourcis, l’un menant aux messages, l’autre aux contacts et le dernier vers les chatbots des marques et des entreprises. Des raccourcis vers l’appareil photo et la vidéo viendront se greffer à l’icone de rédaction d’un message en haut à droite de la page principale. Les utilisateurs de Messenger pourront aussi profiter d’un mode nuit. Un fond noir remplacera le fond blanc actuel pour un usage plus discret. Cela permettra aussi aux smartphones à écran OLED, dont les pixels noirs sont éteints, d’économiser de l’énergie. La réalité augmentée sera bientôt supportée par la caméra de l’application pour proposer de nouveaux effets. Une fonction de traduction instantanée va être intégrée à l’assistant M, en anglais et en espagnol dans un premier temps. La mise à jour sera proposée très rapidement, selon Facebook. Les marques vont également pouvoir commencer à développer des expériences de réalité augmentée utilisant la caméra de Messenger. Plusieurs entreprises partenaires comme Sephora ou Nike vont pouvoir proposer ces animations en réalité augmentée par l’intermédiaire d’un bouton spécial, en les intégrant aux chatbots (les programmes conversationnels automatisés) et à l’outil «paiement instantané».

Instagram aussi visé par ce ménage de printemps

La filiale de Facebook va bientôt déployer une fonctionnalité d’appels vidéo en groupe. Une icône «caméra» permettra de démarrer des chats vidéo directement dans les conversations privées. Le nombre maximum de participants n’a pas été évoqué. Les visuels de présentation laissent entendre que les conversations pourront en accueillir au moins quatre. La vidéo pourra être réduite sous la forme d’une bulle pour continuer de naviguer dans l’application tout en discutant avec ses contacts. L’option sera accessible à tous les utilisateurs dans les semaines à venir. WhatsApp permettra également de réaliser des appels vidéo de groupe dans sa prochaine mise à jour.

Instagram va inaugurer un nouvel explorateur organisé en thématiques

Les utilisateurs pourront bientôt profiter d’un explorateur réorganisé pour leur faire des découvertes plus pertinentes à travers différentes thématiques. Instagram s’apprête également à accueillir des fonctionnalités de réalité augmentée. Les développeurs d’application pourront créer leurs propres filtres à travers la plateforme AR Studio pour les mettre à disposition des utilisateurs. Des partenariats avec des célébrités et des médias (Kylie Jenner, Ariana Grande, Vogue et BuzzFeed, notamment) sont annoncés pour lancer la fonctionnalité. Les utilisateurs pourront utiliser ces effets en réalité augmentée s’ils les suivent ou s’ils apparaissent dans les stories de leurs amis, à travers un bouton «essayer».