22e édition du Salon international de l’Artisanat traditionnel Coup d’envoi aujourd’hui au Palais des expositions Pins maritimes à Alger

0
317

Le coup d’envoi de la 22e édition du Salon international de l’Artisanat traditionnel (SIAT 2018) sera donné aujourd’hui au Palais des expositions Pins maritimes (Alger), sous le slogan «l’artisanat en appui à l’économie durable» avec la participation de 430 artisans algériens et 11 étrangers.

Organisé par l’Agence nationale de l’artisanat traditionnel (ANART), sous le haut patronage du président de la République, le salon qui durera jusqu’au 19 mars en cours, se veut une occasion pour les artisans algériens de faire connaître les différents produits constituant à la fois «un patrimoine culturel et civilisationnel authentique, en sus de l’opportunité d’échanges commerciaux entre les artisans», ont annoncé les organisateurs. Le Salon vise, selon la même source, «à renforcer la coopération entre les différents opérateurs dans le domaine de l’hôtellerie et du tourisme pour les inciter à inclure l’artisanat dans la réalisation des projets touristiques, notamment en matière de décor et d’ameublement des établissements hôteliers, en les invitant à consacrer des espaces au sein des hôtels pour faire la promotion d’un produits traditionnel riche et diversifié». Organisée par le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, cette édition vise «à rappeler l’importance du rôle du secteur dans le développement économique et à faire connaître la qualité du produit national du terroir et également de créer une dynamique en matière d’échange d’expertises et de connaissances entre les artisans algériens et étrangers», ont ajouté les organisateurs.

La manifestation vise également à sensibiliser les parties concernées à «l’impératif de renforcer et de promouvoir la formation au profit des artisans afin d’améliorer la qualité et atteindre un niveau d’excellence», soulignant «l’importance de moderniser le produit, de perfectionner la conception et de préserver certains métiers menacés de disparition en œuvrant à garantir aux artisans la matière première qui connaît actuellement un manque sur les marchés». Prennent part à ce rendez-vous 72 artisans étrangers représentant 11 pays dont la Tunisie, l’Inde, le Pakistan, la France, la Palestine, le Sahara occidental, la Mauritanie, le Niger, le Mali et le Sénégal, outre 317 artisans nationaux, 20 associations spécialisées. Des conférences seront organisées en marge du salon avec pour thème «l’artisanat au service de hôtellerie» et l’importance d’introduire l’artisanat dans le monde numérique.