23e opération de relogement dans la wilaya d’Alger Des LPL et des LSP au profit de 3000 familles

0
664
Photo L'Echo d'Algérie@

La 1re étape de la 23e opération de relogement dans la wilaya d’Alger a été lancée, hier, au profit de 3000 familles sur un total de 8000 qui bénéficieront de logements publics locatifs (LPL) et sociaux participatifs (LSP), a annoncé, ce lundi, le wali d’Alger Abdelkader Zoukh.

Cette étape qui concernera plus de 3000 familles, dont 2000 bénéficieront de LPL et plus de 1000 de LSP, vivant dans des bidonvilles, des chalets et des habitations précaires permettra la récupération de 13 hectares, a précisé Zoukh lors d’une conférence de presse, soulignant que la superficie totale récupérée à ce jour représentait 400 hectares. Pour «éviter l’apparition de nouveaux bidonvilles, il est procédé à la démolition de toute construction illégale», a fait savoir le wali d’Alger qui a ajouté que plus de 1400 constructions illé- gales avaient été démolies jusqu’à présent dans la wilaya d’Alger. Les assiettes récupé- rées seront transformées soit en espaces verts soit dédiées à des projets de développement au profit de la population de la wilaya, a-t-il affirmé. Zoukh a fait savoir que cette 23e opération de relogement sera suivie d’autres opérations similaires, ajoutant que la wilaya d’Alger a tracé les grandes lignes de la 24e opération (sans en préciser la date ou les bénéficiaires). Le programme du logement aidé sera également relancé, a-t-il annoncé. S’agissant des familles qui souffrent d’«exiguïté», Zoukh a indiqué que l’objectif majeur de la wilaya était de faire bénéficier les familles qui cohabitent dans un seul appartement de logements individuels pour chaque famille», soit «une famille demeure dans l’appartement et les autres bénéficient de logements sociaux», a-t-il expliqué. Les sites concernés par le relogement et les nouveaux sites d’accueil La 1re étape de la 23e opération de relogement concerne, pour les 2000 familles devant bénéficier de LPL, 9 circonscriptions administratives et 16 communes. Il s’agit du bidonville Oued-El Karma (zones A B C) à Gué-de-Constantine, les familles habitant à côté du stade communal d’Hydra et le bidonville «Grand Rocher» à Aïn Bénian. L’opération touchera, aussi, le bidonville Rouchai-Boualem à Ouled Fayet, le site jouxtant le groupement d’intervention rapide à Chéraga, le bidonville se trouvant sur l’assiette réservée à la réalisation d’un projet hydraulique à Aïn Bénian, le quartier populaire Mahieddine (Sidi M’hamed) et le bidonville situé à 15 rue Mohamed-Belkacemi (El Madania). Sont également concernés, les habitants des bidonvilles de Aïn Zeboudja (El Biar), La Carrière (Kouba), Casoral (Zéralda), Rokhi (Souidania) ainsi que les chalets à Douira et les points noirs à Douira, Khraïcia, Baba Hassan et Draria. Par ailleurs, le wali d’Alger a précisé que «62 familles seront relogées dans le cadre des recours acceptés par la commission ad hoc». Les sites d’accueil des familles concernées sont la cité 306 logements (Douira), la cité 416 logement (Ouled Fayet), la cité 430 logements (Aïn Bénian), la cité 232 (Ouled Fayet), la cité 330 logements (Douira), la cité 103 logements (Rahmania) la cité 300 logements à Zaâtria (Mahelma) et la cité 80 logements (Hammamet). La remise des clés des LSP et des logements sociaux concernant 1124 familles de Hydra et Hammamet aura lieu jeudi prochain au niveau de la salle omnisports de Chéraga pour les cités 1348 logements (Aïn Bénian) et 24 logements (Birtouta). Quant aux clés des LPL, elles seront remises, dans le cadre des comités de logement ad hoc des communes de Hydra et Hammamet, au profit de 160 familles au niveau de la cité 500 logements à Hammamet et à la cité 416 logements à Ouled Fayet pour la commune d’Hydra.