24e Sila : Hassane Rabehi inaugure le salon du livre

0
90

Le ministre de la communication, porte-parole du  gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, a  inauguré hier  après-midi au Palais des expositions (Pins maritimes,  Alger) le 24e Salon international du livre d’Alger (Sila).

Accompagné du ministre de la Culture et de la Communication sénégalais  Abdoulaye Diop et de membres du gouvernement algériens, M. Rabehi a visité  le stand de l’invité d’honneur de cette édition, le Sénégal, où des  explications lui ont été données sur la littérature et l’histoire de ce  pays. Des membres du gouvernement dont les ministres des Affaires étrangères,  Sabri Boukadoum, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche  scientifique, Tayeb Bouzid, de l’Environnement et des Energies  renouvelables, Fatma -Zahra Zerouati, du Tourisme et de l’Artisanat,  Abdelkader Benmessaoud, des Affaires religieuses, Youcef Belmehdi ont  accompagné le ministre lors de cette cérémonie d’inauguration.  Le ministre a également visité les stands d’institutions publiques comme  celui du ministère de la Culture qui abrite le Centre national de recherche  en préhistoire anthropologie et histoire (Cnrpah) où il s’est entretenu  avec le directeur du centre Farid Kherbouche. Au stand de l’Office des publications universitaires (Opu), M. Rabehi a  insisté sur la « nécessité pour l’université algérienne de s’ouvrir sur le  monde à travers les échanges entre le universités dans le domaine des  sciences, notamment ». Dans ce même espace, le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la  Recherche Scientifique a rappelé « le besoin de développer le livre  numérique pour s’adapter aux changements technologiques ». La délégation a également visité les stands réservés aux instituts  culturels étrangers dont le Goethe Institut où Hassan Rabehi s’est  entretenu avec son représentant avant de poursuivre sa tournée des stands  des éditeurs dont ceux de l’Anep, l’Enag ou encore El Hikma  Le 24e Sila, qui ouvre ses portes au public jeudi, accueille plus d’un  millier d’exposants proposant de 183 000 titres.  Le Sénégal, invité d’honneur de cette édition, est représenté par une  délégations d’auteurs, parmi eux Khallil Diallo, Rahmatou Seck Samb, ou  encore Abdoulaye Racine Senghor. Des rencontres et conférences sur l’histoire, la littérature, le théâtre,  la poésie populaire algérienne dite « Melhoun » et la bande dessinée sont  également au programme de cette édition en plus de la commémoration du  cinquantenaire du Festival culturel panafricain d’Alger de 1969, organisée  à l’espace « Esprit Panaf ». Sur le thème de la « citoyenneté active », le 24ème Sila devra abriter les  11èmes Rencontres euromaghrébines des écrivains organisées par la  délégation de l’UE en Algérie.  Une quarantaine de pays participent au 24ème Sila qui s’ouvre au public  jeudi.  Jusqu’au 9 novembre, le salon accueillera les visiteurs tous les jours de  10h00 à 19h00.

Yasmina Derbal