2e édition du Salon virtuel des études en France: Il se tiendra les 7 et 8 décembre 2017 en Algérie

0
36
Photo conception L'Echo d'Algérie@

Faisant suite au succès de la 1e édition du Salon en ligne des études en France, et pour la première fois au Maghreb et en Afrique, Campus France Algérie organise la 2e édition du Salon virtuel qui se tiendra les 7 et le 8 décembre 2017.

Pendant deux jours, les étudiants algériens pourront via Internet entrer en contact avec 30 établissements d’enseignement supérieur et recevoir des réponses en ligne aux thèmes qui les intéressent. Le Salon virtuel constitue un nouvel outil de promotion de l’enseignement supérieur français ayant pour objectif et de manière interactive et innovante, de toucher l’ensemble de la population étudiante en Algérie et de présenter l’offre d’enseignement supérieur français. Il se tiendra en ligne, le jeudi 7 décembre et le vendredi 8 décembre, de 9h à 18h, sur la plateforme dédiée : salondz.campusfrance.org Grâce à sa plateforme interactive, et épargnant tout déplacement, il offrira la possibilité aux étudiants algériens de tous horizons de dialoguer en direct depuis leurs ordinateurs ou smartphone via Internet avec plus de 20 établissements d’enseignement supérieur français afin de s’informer sur les différents diplômes proposés pour la rentrée 2018. C’est une occasion unique offerte par Campus France Algérie pour orienter les étudiants dans le choix d’un cursus adapté et leur expliquer les différentes procédures d’inscription à l’université, en écoles d’ingénieur, d’art et de commerce en France. Près de 40 000 étudiants sont renseignés chaque année dans espaces Campus France Algérie, implantés dans les cinq antennes de l’Institut français d’Algérie, à Alger, Oran, Constantine, Annaba et Tlemcen. En 2017, plus de 8600 étudiants algériens ont commencé leur cursus en France et ils sont actuellement plus de 26 000 sur les bancs des établissements d’enseignement supérieur français. La France demeure la première destination des étudiants algériens en mobilité à l’étranger avec 800 accords de coopération entre les universités françaises et algériennes. Yasmine D. / Communiqué