3ème Sommet mondial du réseau des startups à Beyrouth:  Le wali d’Alger   y prend part 

0
163

 

 Le Wali d’Alger, Abdelkhalek Sayouda prendra  part au 3ème Sommet mondial du réseau  » SPRINT » des startups, prévu du 26  au 28 juin au Liban.

Le wali d’Alger s’est rendu, mardi à Beyrouth, pour prendre part au 3ème  Sommet mondial du réseau SPRINT des startups et assister aux festivités célébrant le 20ème anniversaire de la signature de l’accord de coopération  et de partenariat entre le Gouvernorat de Beyrouth et la région Ile-de-France, prévu du 26 au 28 juin, à l’invitation de Mme. Valérie Pécresse présidente du Conseil de la région Ile-de-France, de M. Ziad  Chbib, Gouverneur de la ville de Beyrouth et de M. Jamel Itani, Maire de la municipalité de Beyrouth, a précisé le communiqué. La wilaya d’Alger est partie prenante du programme SPRINT , avec sept (07) autres villes appartenant à la zone du Proche-Orient et d’Afrique du Nord  (MENA), et ce, à la faveur de la conclusion de l’accord de coopération, le 23 mars 2017, entre la wilaya d’Alger et la région de Ile-de-France, rappelle-t-on de même source. Cet accord a pour objet, la consolidation des relations entre les huit (08) pays membres du réseau SPRINT des startups, à travers la mise en œuvre  de projets communs et l’échange d’informations et expertises dans le domaine de l’innovation et de la technologie, la planification urbaine, les transports, le développement durable et de la réhabilitation du patrimoine architectural, souligne le communiqué. Concernant le SPRINT, la source rappelle qu’il s’agit d’un réseau lancé,  en mars 2017, par l’incubateur mondial de la nouvelle économie INCO et la région Ile-de-France, a rappelé le communiqué qui ajoute que ce programme a englobé huit villes de la zone MENA (Algérie, Tunis, Casablanca, Abidjan, Dakar, Côte d’Ivoire, Antananarivo et Erevan). Le réseau vise à soutenir l’émergence d’une nouvelle génération de  startups incubateurs et d’entrepreneurs dans le continent africain et au Proche-Orient, ainsi que la consolidation de l’esprit d’initiative qui repose sur la coopération et la durabilité, en tant que modèle de développement dans les régions concernées par la coopération. Ledit programme est parrainé depuis son lancement, par 200 startups.  La participation de l’Algérie à cet évènement sera à travers l’incubateur « SYLABS » et la Startup REVADEX. La Startup REVADEX se veut un marché numérique dont l’objectif est l’amélioration et le développement des mécanismes de communication et de coordination entre les industriels et les hommes d’affaires qui investissent dans le secteur de collecte et de recyclage des déchets  récupérables. Ce projet offre l’expérience et le soutien organisationnel en vue de faciliter l’opération de recherche des investisseurs dans ce domaine, raccourcir le service logistique entre les différents acteurs, augmenter la compétitivité des produits secondaires et la moyenne de récupération des déchets recyclables et encourager le développement des startups notamment l’investissement dans l’économie verte.   D’autre part, l’incubateur « SYLABS » représente un centre de leadership des affaires et un espace pour développer les talents et il est spécialisé dans le numérique et les startups ainsi que l’accueil de toute initiative relative à l’invention technologique, culturelle et artistique. Ce projet oeuvre à jeter les ponts de communication entre les autorités locales et le système pionnier des startups et la technologie. Il s’agit également de favoriser un environnement adéquat pour les jeunes  talents et la concrétisation des projets à travers des programmes qui prévoient des séances de travail et d’accompagnement ainsi que des ateliers, des conférences et des débats en vue de développer les potentialités socio-économiques algériennes notamment les jeunes créateurs, les entrepreneurs et les artistes. 

Houda H / Ag