0
130

 

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat,  Abdelkader Benmessaoud, a examiné, jeudi avec l’ambassadeur de la Bulgarie  à Alger, Roumen Petrov, les relations bilatérales et les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine du tourisme.

L’entretien a été l’occasion de « faire le point sur les relations  bilatérales » et a permis aux deux responsables de valoriser « les solides relations historiques liant les deux pays ». Ils ont mis l’accent, également, sur l’impératif d’intensifier les efforts afin de relancer les relations de coopération en matière de tourisme. Soulignant la nécessité d’activer la Convention de coopération touristique  signée entre les deux pays, M. Benmessaoud a exprimé son souhait « d’asseoir des passerelles de coopération entre les opérateurs algériens et bulgares pour développer les échanges en matière de tourisme thermale, au vu de l’expérience de la Bulgarie dans ce domaine, et ce, à travers l’accueil des experts ». A ce propos, le ministre a mis en avant « l’importance d’orienter les  efforts vers l’organisation de voyages de découverte au profit des opérateurs touristiques et de la presse spécialisée des deux pays, en œuvrant à l’encouragement des investisseurs bulgares à venir en Algérie pour investir dans les domaines touristique et hôtelier ». Le ministre a plaidé, dans ce sens, pour l’échange des expériences afin de développer le tourisme durable et pour la multiplication des participations  aux manifestations organisées par les deux pays. Il a fait état, dans ce contexte, de la participation de l’Algérie, lors du deuxième semestre de l’année en cours, à deux expositions d’artisanat en Bulgarie afin de faire connaitre le produit national et de prospecter de nouvelles opportunités pour sa commercialisation. De son côté, l’ambassadeur bulgare s’est félicité des « nombreux atouts » que recèle l’Algérie, exprimant « la disponibilité de son pays à promouvoir  ses liens bilatéraux, notamment en matière de tourisme, et à offrir un maximum d’opportunités de coopération et de partenariat entre les deux pays ». L’entretien a donné aux deux parties l’occasion de mettre l’accent sur la nécessité d’œuvrer à la consolidation des relations économiques entre les deux pays pour les hisser au niveau des excellentes relations politiques

S.S