43e vendredi du Hirak: Appel au changement et à la consécration de la volonté populaire

0
289
Algerie: 13.12.2019 43e vendredi de marche à Alger.

 

Des citoyens sont sortis de nouveau, pour le 43e vendredi consécutif, à Alger et dans d’autres villes du pays, appelant au changement et à la consécration de la volonté populaire.

A Alger, les manifestants ont commencé, dès la matinée, d’affluer vers les principales artères et places de la capitale, à l’image de la Grande Poste, rue Didouche-Mourad et place Maurice-Audin. Ces nouvelles marches coïncident avec l’annonce des résultats de l’élection présidentielle qui ont, donné le candidat indépendant Abdelmadjid Tebboune vainqueur avec un taux de 58,15%.  Ces résultats ont été reconnus par les quatre autres candidats qui étaient en lice. Certains manifestants ont appelé à préserver le caractère pacifique des marches et à la libération des détenus arrêtés lors des précédentes marches, alors que d’autres ont exprimé leur refus des résultats de la présidentielle. A l’Ouest du pays, les marches n’ont pas eu lieu dans certaines wilayas, alors que d’autres ont connu un net recul dans le nombre de participants. A l’Est du pays, les manifestants, brandissant l’emblème national, ont revendiqué le changement et réitéré les revendications exprimées depuis le début du Hirak, notamment «l’application des articles 7 et 8 de la Constitution» consacrant la souveraineté du peuple. Entonnant des chants patriotiques, les participants à ces marches ont également appelé à la préservation de l’unité nationale et réaffirmé leur détermination à poursuivre leur mouvement. Dans les wilayas du Centre, des marches similaires ont eu lieu notamment à Blida, Médéa, Tizi-Ouzou, Bouira, Béjaïa et Boumerdès où les mêmes slogans ont été brandis et des appels à la préservation du caractère pacifique des marches réaffirmés. Ils ont également fait part de leur refus des résultats de l’élection présidentielle. Dans les wilayas de Djelfa et de Tipasa, le nombre de citoyens ayant participé aux marches de ce vendredi a été très faible, a-t-on constaté. Dans le Sud du pays, des citoyens se sont rassemblés, notamment après la prière du vendredi pour renouveler leur appel au changement et à la poursuite de la lutte contre la corruption.

  1. A.S/Ag.