55e anniversaire de l’attentat du 2 mai 1962: Sellal s’incline à la mémoire des victimes

0
587

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a présidé, ce mardi, à Alger, une cérémonie de commémoration du 55e anniversaire des travailleurs algériens, victimes de l’attentat perpétré le 2 mai 1962 par l’Organisation armée secrète (OAS). La cérémonie de commémoration s’est déroulée en présence du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El Ghazi, du secrétaire général de l’Union des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, et du secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), Saïd Abadou. Après le dépôt d’une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative à l’entrée principale du port d’Alger, la Fatiha a été récitée à la mémoire des victimes de cet attentat criminel. «Cette commémoration douloureuse restera à jamais gravée dans la mémoire des générations montantes tant elle rappelle les lourds sacrifices consentis par les dockers du port d’Alger pour la liberté et l’indépendance et leur mobilisation sans faille au seul service de la patrie», a indiqué dans une allocution, le directeur général de l’Entreprise du port d’Alger, Larbi Mohamed, appelant les travailleurs de l’entreprise à «faire montre de sens de responsabilité et de respect quant au devoir professionnel tout comme l’ont fait nos aïeux par le passé». Le secrétaire général de l’UGTA a estimé, pour sa part, que la commémoration de cet attentat constituait «un rappel des hauts faits et actes héroïques des dockers», saluant le message du président de la République à l’occasion de la Journée mondiale du travail et dans lequel il souligne le rôle des travailleurs. En 1962, l’attentat à la voiture piégée perpétré devant le centre de recrutement des travailleurs par les éléments de l’Organisation armée secrète française a fait 200 chahids parmi les travailleurs et citoyens algériens et plus de 250 blessés.