73 postulants pour la présidentielle du 4 juillet

0
166

 

Ils sont 73 postulants prêts à se lancer dans la collecte des 60 000 signatures nécessaires pour se porter candidat à la présidentielle du 4 juillet. C’est ce que révèle le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, dans un communiqué.

“Le bilan provisoire de la remise des formulaires de souscription de signatures individuelles pour les postulants à la candidature à l’élection de la présidence de la République, arrêté lundi 13 mai 2019, compte 73 lettres d’intention déposées”, affirme le département de Salah Eddine Dahmoune. Au moment où une grande majorité des Algériens refusent la tenue de la présidentielle du 4 juillet et demandent la mise en place d’une période de transition, le ministère de l’intérieur reste discret sur les postulants et se refusent de révéler leurs identités. Seul Ali Ghediri, candidat une première fois lors de la présidentielle qui devait se tenir le 27 avril et annulée à la suite du grand mouvement populaire a annoncé officiellement son intention de se porter candidat pour le 4 juillet, sans pour autant le faire.  Ali Benflis, dont la candidature avait été évoquée cette semaine sur les réseaux sociaux, a été rapidement démentie par ses proches collaborateurs.