9e Festival international de musique symphonique à l’Opéra d’Alger: C’est parti depuis samedi

0
880
Photo L'Echo d'Algérie@

Le 9e  Festival culturel international de musique  symphonique s’est ouvert  hier, à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih qui accueille cet événement pour la 2ème fois. L’Orchestre symphonique national (OSN) a ouvert le bal  sous la baguette du maestro Amine Kouider, qui fête à cette occasion ses 25 ans de carrière, accompagné d’une vingtaine d’instrumentistes et chanteurs lyriques italiens, représentant l’Italie, pays d’honneur de ce festival à lequel 14 pays prennent part. Durant cette soirée, des extraits de « La Traviata », une des œuvres les  plus anciennes et célèbres du compositeur italien Giuseppe Verdi  (1813-1901) a été revisitée.

Dans une fusion musicale de haute facture agrémentée par l’Ensemble  italien « Arco Magico Chamber Orchestra » dont font partie les chanteurs lyriques Gaia Gaia Petrone, Giuseppe Talamo et Massimiliano Fichera, les membres des deux formations ont accordé leurs violons pour exécuter l’œuvre « Poème symphonique » en hommage à son auteur, compositeur et  arrangeur, l’Algérien Rachid Saouli, disparu en  septembre dernier.

Le public venu nombreux pour assister à ce spectacle, a admiré et a longuement applaudi les prouesses des 72 instrumentistes et chanteurs lyriques  algériens et italiens, dirigés par le maestro algérien. Présent à la cérémonie, le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a  souligné dans son allocution d’ouverture que le Festival international de musique symphonique était un « rendez-vous très attendu par les passionnés de musique savante ».

Réitérant le soutien de l’Etat qui continue à accompagner cet événement culturel de portée universelle, le ministre a salué la participation de l’Italie, « précurseur » et une « référence » dans ce registre musical. Pour sa part, le commissaire du festival, Abdelkader Bouazzara, a relevé  l’«intérêt» et l’ «enthousiasme» du public pour la musique symphonique qui  tend à s’incruster dans le paysage musical algérien. Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hassen Mermouri et son  homologue nigérien, Ahmet Boto, qui effectue une visite de travail en  Algérie ainsi que l’ambassadeur de l’Italie en Algérie, Pasquale Ferrara, ont assisté à cette cérémonie d’ouverture dédiée symboliquement à la mémoire du compositeur Rachid Saouli décédé en septembre dernier. Outre l’Algérie, treize pays dont la Tunisie, la Syrie, l’Allemagne, le Japon et le Mexique, participent à ce festival qui se poursuivra jusqu’au 18 octobre à l’Opéra d’Alger. Organisé depuis 2009, le Festival international de musique symphonique est un rendez-vous annuel qui regroupe de grands compositeurs universels.