A partir de la wilaya de Saida : Bedoui appelle les présidents d’APC à s’adapter à la nouvelle vision économique des  communes

0
891

Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités  locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a appelé,  hier  à partir de la wilaya de Saïda, les présidents d’APC « à s’adapter à  la nouvelle vision économique des communes et à contribuer au développement  de l’économie locale ».

« Le rôle du président de l’APC ne doit pas se limiter à la gestion des  cantines ou à l’aménagement urbain. Il doit s’armer d’une vision économique  de la commune pour créer de la richesse et de l’emploi, comme il doit  s’intéresser au développement de l’investissement dans les domaines  touristique et agricole », a souligné le ministre, lors de l’inspection du  projet d’aménagement urbain à Haï El Bordj, au chef-lieu de wilaya. « Il ne faut pas attendre que le développement économique ou de  l’investissement soient déterminé au niveau central car, nul ne peut  connaître les spécificités et potentialités locales mieux que le président  de l’APC. Ce dernier doit être au niveau des aspirations et ambitions de  nos citoyens », a-t-il indiqué. M. Bedoui a ajouté : « Nous avons la ferme volonté d’accompagner les  collectivités dans divers domaines conformément aux instructions du  président de la République. Les présidents d’APC doivent contribuer à la  mise en place d’une stratégie pratique et réelle pour créer des postes  d’emploi et attirer l’investissement « . A Haï  » El Bordj « , le ministre a suivi un exposé global sur les travaux  d’aménagement urbain que connait Saida et qui ont nécessité une enveloppe  financière de 2,5 milliards DA, touchant 33 quartiers répartis à travers  six communes sur les 16 que compte la wilaya. Aussi, il s’est enquis du projet d’aménagement du parc d’attraction de la  forêt Mekimene, jouxtant Hai El Bordj, dont le taux d’avancement des  travaux a atteint 65 %. Le projet sera achevé dans deux mois selon les  explications fournies par les responsables du secteur de l’environnement,  initiateur du projet dont le coût financier est évalué à plus de 698,23  millions DA. Au niveau du même site, M. Bedoui a remis l’acte de concession à un  investisseur local pour qu’il créée un espace de divertissement composé de  plusieurs piscines et des plages artificielles ainsi qu’un centre  commercial. Ces projets seront réalisés sur une surface de 61 has dans la  forêt de Mekimene. Le haut responsable a insisté sur la nécessité « d’œuvrer à promouvoir les  spécificités d’investissement de la wilaya de Saida « , relevant que « la  wilaya de Saida dispose d’importantes potentialités comme les eaux  thermales, les forêts et des atouts agricoles et pastoraux devant attirer  les investisseurs « . Il a souligné que  » la mise en valeur des atouts de la région et leur  exploitation doivent faire de Saïda une wilaya-pilote dans le domaine de  l’investissement et du tourisme ». Et, « les citoyens de la région doivent  contribuer à concrétiser cette dynamique d’investissement « , a-t-il  poursuivi. Le ministre de l’Intérieur a entamé hier  une visite de travail de deux  jours dans la wilaya en inspectant et inaugurant des projets relevant de  divers secteurs.

Moussa O