A quoi sert la Ligue arabe ?

    0
    951

    A quoi peut servir un sommet de la Ligue des Etats arabes en l’état actuel des choses, c’est-à-dire en cette situation chaotique que subissent des pays comme l’Irak, la Syrie, la Libye ainsi que d’autres «adhérents» qui, dans une moindre mesure, sont confrontés aux conséquences du désastre du «printemps arabe»? Quand on sait que la fameuse unité des pays arabes est d’ores et déjà largement fissurée par justement ces Etats membres qui livrent la guerre à leurs coreligionnaires à l’exemple de l’Arabie saoudite plus belliqueuse que jamais, utilisant les bombardiers français pour exterminer les populations civiles yéménites. Quel consensus peut-il y avoir quand un pays comme le Qatar, fort de ses caisses bien fournies, signifie par son arrogance, un défi permanent au monde arabe ? Et cette Palestine méprisée, confinée à un pays sans importance juste bon pour subir la terreur des soldats israéliens dans l’indifférence totale ? Ghaza est devenue si accessoire pour une Ligue plus encline à se ranger du côté du plus fort que de celui des opprimés. Et des opprimés, il y en a de plus en plus parmi les Arabes livrés à la vindicte occidentale et l’Otan soutenu par des médias inféodés aux grandes puissances, brillant par un insoutenable parti pris. Ainsi, le Président Assad est devenu l’ennemi public numéro 1 alors que la nébuleuse Daesh revendique quotidiennement des attentats horribles contre des musulmans. Dans ce chaos généralisé, la question de savoir pourquoi Israël n’a jamais été inquiété par le moindre attentat alors qu’il se situe à une quarantaine de kilomètres des bases de l’Etat islamique, est très rarement posée. Parce que la réponse est troublante vu les accointances entre l’Etat hébreu et le terroriste islamiste. C’est sans doute pour cela que l’Arabie saoudite se rapproche de très près d’Israël…