AADL 2: Coup d’envoi de la 2e opération de choix des sites à travers 34 wilayas

0
48

L’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) lance ce jour, la 2e opération de choix de sites à travers 34 wilayas pour les souscripteurs du deuxième programme de logements de type location-vente (AADL 2013), a indiqué, un communiqué, du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville.

L’ ouverture du site électronique destiné à cette opération s’ouvre ce matin à partir de 09h00 et restera opérationnel jusqu’à ce que tous les souscripteurs aient effectué leurs choix, a indiqué la même source. 78 000 souscripteurs à travers 34 wilayas sont concernés par cette opération, selon le ministère qui indique que la capitale compte, à elle seule, 18 000 souscripteurs. Les 60 000 souscripteurs restant sont répartis sur 33 wilayas, à savoir Chlef, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Béchar, Blida, Bouira, Tébessa, Tlemcen, Tiaret, Tizi-Ouzou, Djelfa, Jijel, Sétif, Skikda, Sidi Bel-Abbès, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, Mascara, Ouargla, Oran, Boumerdès, El Tarf, Tindouf, El Oued, Souk Ahras, Tipasa, Aïn Defla, Ghardaïa et Relizane. Cette opération permettra aux souscripteurs de remplir la fiche des vœux électronique suivant les sites disponibles, a ajouté le ministère, citant à titre d’exemple que les souscripteurs d’Alger auront pour choix Baba Hassen, Douéra, El Harrach, Sidi Abdellah, Baraki et Tipasa. Une fois le choix effectué, les souscripteurs sont orientés vers des sites, après étude du dossier et suivant certains critères, a précisé la même source qui souligne que la priorité sera accordée au lieu de résidence, à la situation familiale, au lieu de scolarité et au numéro d’inscription. Le ministère rassure les souscripteurs non programmés pour cette opération qu’ils pourront faire leurs choix de sites lors des prochaines opérations. Une 1re opération de choix de sites au titre du programme AADL 2 a concerné, en décembre 2016, 129 000 souscripteurs à travers les différentes wilayas du pays, dont 40 000 souscripteurs à Alger. L’AADL lancera, en application des instructions du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar «les opérations administratives à distance» à partir de 2018, en ouvrant une fenêtre sur le site électronique de l’AADL permettant au souscripteur d’accéder, via son nom d’utilisateur et son mot de passe, à la base de données relative à son dossier et suivre le taux d’avancement du projet abritant son logement. La mesure permettra en outre de contacter le souscripteur à l’effet de compléter son dossier, le déposer auprès de la commission des recours et autres bureaux et d’introduire des demandes de désistement ainsi que tout document y afférant. Cet outil permettra de faciliter les procédures administratives au profit des souscripteurs et d’avoir une meilleure maîtrise des processus de traitement et d’examen des dossiers. Les souscripteurs seront informés de tous les renseignements relatifs au programme, notamment, le choix des sites, la remise des décisions de pré-affectation et la remise des clés. Cette mesure permettra également de réduire l’utilisation des documents sous format papier et les déplacements incessants des citoyens vers le siège de l’Agence. Une convention financière de 330 milliards de dinars a été signée, fin novembre dernier, entre le ministè- re de l’Habitat, le Crédit populaire d’Algérie (CPA), l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) et la Caisse nationale du logement (CNL) pour le financement d’un programme de 120 000 logements de type location-vente à partir de 2018. Cette convention qui fait suite à trois autres accords signés précédemment pour le financement de réalisation de 300 000 logements vient compléter l’enveloppe financière destinée au titre du programme AADL2 à quelque 400 000 souscripteurs.