Accidents de la circulation et noyades: 57 décès en une semaine

0
173

Cinquante-cinq personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation 29 et des noyades 28, survenus à travers le territoire national durant la période du 23 au  29 août, indiquait un bilan de la Direction générale de la Protection civile (DGPC).

Outre les 29 décès déplorés à la suite de 1255 accidents de la circulation, 1561 autres personnes ont été blessées, sachant que le bilan le plus lourd a été  enregistré dans la wilaya de M’sila avec 4 personnes décédées et 50 autres blessées, suite à 32 accidents. Concernant le dispositif de surveillance des plages, les agents, chargés de la surveillance, ont  effectué, durant la même période, 8326 interventions ayant permis de sauver de la noyade 6034 personnes et ont assuré les premiers secours à 1903 autres personnes, ainsi que l’évacuation de 364 autres vers les structures sanitaires. Néanmoins, 28 décès par noyade, dont 17 survenus dans des plages interdites à la baignade, ont été enregistrés dans les wilayas de Mostaganem 8, de Béjaïa, Chlef et Jijel, avec 3 décès chacune, à Oran, Alger et Annaba, avec 2 décès chacune, alors que Aïn Témouchent, Tlemcen, Tipaza, Skikda et El Tarf comptabilisent chacune un décès. S’agissant des activités de la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), les unités de la Protection civile ont effectué, durant la même période, 328 opérations de sensibilisation et 771 autres de désinfection générale à travers 48 wilayas ayant ciblé l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, quartiers et ruelles, sachant que les deux opérations ont mobilisé 1885 agents, tous grades confondus, 279 ambulances et 251 engins d’incendie. Par ailleurs et dans le cadre du dispositif de lutte contre les incendies de forêt et récoltes, il a été enregistré 302 incendies,  dont 114 de forêt, 69 autres de maquis, 75 d’herbes et 44 de récoltes. Ces feux ont causé des pertes estimées à 2024 ha de forêt, 418 ha de maquis, 1175 ha d’herbes, 43 270 bottes de foins, 20 997 palmiers  et enfin, 468 arbres fruitiers, conclut la DGPC.