Administration publique – Ouyahia ordonne aux ministres et walis d’interdire le port du Niqab

0
53

Dans une instruction datée du premier octobre, relative  aux « obligations  des fonctionnaires et agents publics en matière de tenue vestimentaire », le Premier ministre  a commencé par informer que « mes services  ont été saisis au sujet des obligations  des fonctionnaires  et agents publics  en matière de tenue vestimentaire, notamment celle relative au port du Niqab » Dans ce cadre, rappelle t-il, « les fonctionnaires et agents publics doivent, outre les obligations professionnelles auxquelles ils sont soumis, observer les règles et exigences de sécurité et de communication au sein de leur service, qui imposent leur identification physique systématique et permanente notamment sur le leur lieu de travail ». Et  le Premier ministre d’ajouter dans sa correspondance qu’à ce titre les fonctionnaires et agents publics « sont tenus de s’abstenir de tout acte ou comportement de quelque nature que ce soit, y compris au plan vestimentaire, incompatible avec la nature de leurs fonctions et d’avoir une conduite digne et respectable devant traduire les règles et principes régissant le service public dont notamment la neutralité, la continuité et la transparence »« Au regard de ce qui précède, écrit encore le Premier ministre, « j’ai l’honneur  de vous demander de bien vouloir informer l’ensemble  des fonctionnaires et agents publics relevant  de votre tutelle à l’effet de se conformer scrupuleusement aux dispositions  de la présente instruction  et s’abstenir de porter toute tenue vestimentaire  de nature  à entraver l’exercice de leur mission de service public, particulièrement le port du NIQAB qui est strictement interdit sur les lieux de travail ».

Moussa O