Aéroport international d’Alger: retour à la normale après « une fausse alerte à la bombe »

0
1462

 L’activité au niveau de l’aéroport international d’Alger est « revenue à la normale » après une courte perturbation, vendredi, suite à « une fausse alerte à la bombe » sur deux avions de compagnies étrangères, a indiqué, le P-dg de la société de gestion des services infrastructures aéroportuaires (SGSIA), Tahar Allache.

« Le trafic aérien est revenu à la normale après une fausse alerte, qui avait nécessité l’intervention des services concernés pour s’assurer de la sécurité des avions, des voyageurs et de l’enceinte aéroportuaire », a  expliqué M. Allache.
Des éléments des services de sécurité se sont précipités pour « vérifier  les appareils suspects, mais aucun danger n’a été relevé que ce soit du côté des voyageurs ou au niveau des avions » a-t-il ajouté.
Le feu vert pour la reprise de l’activité au niveau de l’aéroport a été donné et « tout fonctionne normalement », a également assuré M. Allache. Durant l’intervention des services de sécurité pour fouiller les avions signalés, la tour de contrôle de l’aéroport d’Alger avait suspendu le
décollage et l’atterrissage des avions pendant presque une demi-heure pour des raisons sécuritaires, a-t-on appris, par ailleurs, d’une source proche d’une compagnie aérienne. La « fausse alerte à la bombe » a concerné deux avions de compagnies étrangères, l’un était déjà au sol, alors que le second s’apprêtait à atterrir, a-t-on ajouté de même source.