Affaires KIA et SOVAC: Dilapidation de deniers publics et corruption,  principales charges retenues contre Ahmed Ouyahia

0
118

 

 

Dilapidation de deniers publics, corruption en  matière de passation de marchés publics et abus de fonction sont les  principales charges retenues contre l’ex-Premier ministre, Ahmed Ouyahia  qui a comparu, jeudi, devant le Conseiller instructeur près la Cour suprême  pour son implication dans les affaires de Mourad Oulmi (Sovac) et Hacène Arbaoui (KIA), a indiqué jeudi un communiqué du Procureur général près la  Cour suprême.

« Le Conseiller instructeur près la Cour suprême a auditionné, jeudi, M. Ahmed Ouyahia dans les affaires de Mourad Oulmi (Sovac) et Hacène Arbaoui  (KIA), poursuivi pour octroi d’indus avantages à autrui lors de la passation d’un marché en violation des dispositions législatives et organisationnelles en vigueur, abus de fonction par un agent public en  violation des dispositions législatives, conflit d’intérêts, corruption en matière de passation de marchés publics et dilapidation de deniers publics ». Le Conseiller instructeur a ordonné « le placement du mis en cause en  détention provisoire dans le cadre de ces deux affaires », sachant que Ahmed Ouyahia se trouve en détention provisoire à la prison d’El Harrach pour son implication dans d’autres affaires de corruption ».