Afghanistan : Les taliban annoncent un cessez-le-feu de trois jours

0
24

Les taliban afghans ont annoncé vendredi un cessez-le-feu de trois jours en fin de semaine prochaine pour l’Aïd el Fitr, qui marque la fin du ramadan. Cette annonce, qui fait suite à la proclamation par le président afghan Ashraf Ghani d’une trêve des opérations contre la milice islamiste, est inédite de la part des « étudiants en religion ».

Les troupes étrangères sont exclues de ce cessez-le-feu et les opérations contre elles vont continuer, ont-ils toutefois précisé. On ignore à quelle date il doit entrer en vigueur, mais la fin du ramadan a été fixée au 15 juin en Afghanistan. Dix-sept soldats afghans ont été tués vendredi soir par des taliban dans la province occidentale de Herat, a annoncé un parole du gouverneur local. Ashraf Ghani a déclaré jeudi lors d’une allocution télévisée que les forces afghanes de sécurité suspendraient leurs opérations jusqu’au 20 juin. Jamais, depuis son élection en 2014, le président afghan n’avait proposé de cessez-le-feu sans condition aux taliban. Cette trêve, a-t-il ajouté, ne concerne pas les opérations contre les djihadistes du groupe Etat islamique ou d’Al Qaïda. En début de semaine, lors d’une réunion à Kaboul, des oulémas venus de tout le pays ont adopté une fatwa contre les attentats suicide, contraires selon eux aux principes de l’islam, et recommandé ce cessez-le-feu. Ghani a apporté son soutien à cette fatwa. Le rassemblement religieux a été la cible d’un attentat suicide revendiqué par l’EI qui a fait 14 morts. En février dernier, le président afghan avait proposé une forme de reconnaissance des taliban dans le cadre d’un processus politique qui, disait-il, pourrait aboutir à des négociations à même de mettre fin à seize années de conflit. Renversés fin 2001 à la suite des attentats du 11-Septembre, préparés en Afghanistan, les taliban luttent depuis pour reprendre le pouvoir. Pour la seule année 2017, les violences ont fait 10.000 tués ou blessés parmi les civils.