Agriculture: « Les aires de stockage  resteront ouvertes jusqu’à septembre  prochain » déclare le ministre

0
78

 

Le ministre de l’Agriculture, du Développement  rural et de la Pêche, Cherif Omari, a indiqué mardi dans la wilaya de  Guelma que « les aires de stockage des céréales à l’échelle nationale resteront ouvertes jusqu’à septembre prochain pour réceptionner toute la  production céréalière au titre de la campagne moisson-battage 2018-2019 ».

« Des instructions ont été données aux services de l’Office national professionnel pour continuer à recevoir la récolte céréalière jusqu’à la  dernière quantité présentée », a indiqué le ministre, soulignant avoir également insisté « sur l’accélération de l’opération de paiement des agriculteurs qui déposent leur production céréalière ». M. Omari a relevé qu’il était attendu au titre de cette campagne  moisson-battage  »un stockage et une récolte jamais égalés depuis l’Indépendance », qui devrait dépasser la quantité cumulée au cours de la précédente saison estimée à 27 millions de quintaux de céréales. Le ministre a affirmé que les structures de stockage mises en service  récemment permettent  »une meilleure collecte » citant l’aire de stockage de Bouchegouf avec une capacité de 300.000 quintaux, qui fait partie des neuf (9) autres aires dont  »la concrétisation a été suivie de près par le ministère pour répondre aux besoins exprimés ». Lors de son inspection d’une nouvelle zone de stockage de céréales en  réalisation depuis plusieurs années dans la commune de Belkhir avec une capacité de 200.000 quintaux, le premier responsable du secteur a exprimé son mécontentement quant au retard enregistré dans l’achèvement du projet, qui devrait être réceptionné dans un délai de 6 mois, selon les explications fournies. Le ministre a indiqué à ce propos que « le gouvernement prendra des mesures  dissuasives et réglementaires d’usage pour accélérer la cadence de la réalisation de 16 projets similaires à travers le pays ». Un exposé sur l’opération de collecte des céréales dans la wilaya de Guelma a été présenté au ministre par le directeur de la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) au niveau de la ferme pilote de Belkhir, où le directeur a indiqué que la quantité de collecte attendue  dans cette wilaya devrait dépasser 1,8 million quintaux, avec une augmentation de 100.000 quintaux par rapport à la dernière saison, soulignant que le manque de structures de stockage oblige le transfert d’importantes quantités vers 9 wilayas. S’agissant de la production de la tomate industrielle, M. Omari a déclaré, lors de l’inspection d’une unité privée de transformation de tomate que  »l’Algérie se prépare pour exporter d’importantes quantités de tomates  durant l’actuelle campagne agricole, après avoir atteint une autosuffisance en ce produit stratégique ». Le ministre a rappelé qu’une production de l’ordre de 850.000 tonnes de tomates industrielles est attendue au cours de cette campagne, dont 140 000 tonnes seront destinées à la transformation, relevant que la capacité de transformation nationale est actuellement estimée à 40 000 tonnes par jour. Il a considéré que le futur défi du secteur agricole consiste en   »l’optimisation de l’utilisation des ressources hydriques et la rationalisation de l’eau dans l’irrigation agricole », notant que la coordination entre les secteurs de l’agriculture et des ressources en eau sera élargie aux niveaux national et local. 

F.T