Agriculture : Un (01) million de quintaux  de pomme de terre déstocké pour stabiliser le  marché

0
452

 Une quantité de près d’un (1) million de  quintaux (qx) de pomme de terre stockés sera mise sur le marché  progressivement durant la période fin octobre-début décembre afin d’assurer  la disponibilité de ce tubercule et de stabiliser son prix, a indiqué hier  à Alger un responsable au ministère de Agriculture, du  Développement rural et de la Pêche.

Ces quantités déstockées avaient été conservées dès juin dernier dans des  chambres froides appartenant à 69 opérateurs conventionnés avec l’Office  national interprofessionnel des légumes et viandes (Onilev), répartis sur  14 wilayas, selon les explications du directeur de la régulation des  produits agricoles au ministère, Mohamed Kherroubi, lors d’une conférence  de presse. Alors que la récolte de saison tire à sa fin, l’Onilev a procédé samedi  dernier à la première opération de déstockage de pomme de terre, selon le  même responsable précisant que 50.000 qx ont été commercialisés jusqu’à  présent, soit 5% du volume global stocké. Le déstockage se fera régulièrement sur cinq (5) étapes d’une durée de dix  (10) jours chacune, et ce, jusqu’à l’entrée, en décembre prochain, des  premières récoltes de l’arrière-saison, notamment celles provenant d’El  Oued et de Mostaganem. Les mois d’octobre et de novembre constituent une période de soudure  qui intervient à la fin de la récolte de la saison (mai-octobre) et avant  le début de la récolte de l’arrière-saison  (décembre-mars).  Généralement, les prix de ce tubercule enregistrent une nette hausse  durant cette période. Toutefois, « la marché a vite réagi cette année aux opérations de  déstockage », selon le directeur général de l’Onilev, Farid Abdouche. Le kilogramme de pomme de terre est cédé entre 37 et 45 dinars sur le  marché de gros, alors que son prix avait augmenté à 65 dinars juste avant  le début du déstockage, d’après les chiffres avancés par M. Abdouche. Interrogé sur la qualité de la pomme de terre stockée, il a assuré que ce  produit agricole a été conservé selon les normes internationales dans des  chambres froides contrôlées, conformément au cahier des charges qui régit  cette activité. L’opération de déstockage s’inscrit dans le cadre de la nouveau programme  du ministère visant à réguler la distribution des produits agricoles  stratégiques, notamment lors de la période de soudure. Ce programme comprend actuellement deux dispositifs de stockage/déstockage  dédiés à la pomme de terre et à l’ail. Ces dispositifs ont pour objectif principal de stabiliser  l’approvisionnement du marché et de préserver les intérêts des agriculteurs  qui souffraient, dans les années précédentes, du manque des débouchés à  leurs excédants de production. Pour rappel, la production de la pomme de terre a été de 46 millions qx en  2017 (contre 47,8 millions qx en 2016 et 46,73 millions qx en 2014), soit  un taux de croissance de 9,4% entre 2014 et 2017. Par catégorie, la production en 2017 a été de 26,37 millions de qx pour la  pomme de terre de saison, de 1,07 million de qx pour la pomme de terre de  primeur et de 18,62 millions de qx pour la pomme de terre d’arrière-saison. Les wilayas les plus productives en pomme de terre sont El Oued avec une  production de 11,53 millions de qx,  Ain-Defla avec 6,88 millions de qx et  Mostaganem avec 4,47 millions de qx. Quant aux superficies cultivées de la pomme de terre, elles sont passées  de 105.121 hectares en 2009 à 148.692 hectares en 2017.  L’Algérie est classée parmi les plus gros pays consommateurs de pomme de  terre avec plus de 111 kg consommés annuellement par habitant, alors que la  consommation mondiale moyenne est de 31 kg/habitant/an.

Ali B