Agroalimentaires: L’Algerie se dote   d’un centre de recherche en technologies  agroalimentaires

0
86

 

L’Algérie vient de se doter d’un Centre de  recherche en technologies agroalimentaires, chargé notamment de contribuer  à l’élaboration des procédés visant la maîtrise et la diversification des propriétés d’usage et la fonctionnalité des produits à l’intention des  industries de transformation, selon un décret exécutif publié au journal officiel N° 30.

« En application des dispositions de l’article 2 du décret exécutif de 24  novembre 2011 (fixant le statut type de l’établissement public à caractère scientifique et technologique), il est crée un centre de recherche dénommé centre de recherche en technologies agroalimentaires », a précisé le décret  datant du 29 avril 2019. Cet établissement, placé sous la tutelle du ministre chargé de la recherche scientifique, est chargé de réaliser des programmes de recherche scientifique et de développement technologique dans le domaine des  technologies agroalimentaires portant notamment, sur la promotion de la recherche dans les domaines des technologies appliquées au secteur de l’agroalimentaire. Il est aussi chargé de la contribution à l’élaboration des procédés visant  la maîtrise et la diversification des propriétés d’usage et la fonctionnalité des produits à l’intention des industries de transformation. Ce centre est aussi appelé à contribuer à l’élaboration de techniques de transformation et de préservation des produits agroalimentaires  alternatives et meilleures pour l’environnement, élaboration de techniques de gestion des ressources, de réduction de la quantité de déchets et de pertes découlant de la détérioration des produits survenant au cours de la production, de la transformation et de la distribution. La  participation au développement et à l’harmonisation de la législation ayant trait à la bioéthique, à la biosécurité et aux normes référentielles en collaboration avec les organismes concernés figurent également parmi les missions de centre de recherche en technologies agroalimentaires.  Son siège est fixé au niveau de la wilaya de Béjaïa et peut être transféré en tout autre lieu du territoire national, par décret exécutif pris sur rapport du ministre chargé de la recherche scientifique.

M.O