Aid El Adha: Bensalah accomplit la prière à la Grande mosquée d’Alger

0
46

 

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah a accompli Dimanche matin la prière de l’Aïd El Adha ,à la Grande mosquée d’Alger, dans un climat de piété et de sérénité.

Ont également accomplit la prière aux côtés du chef de l’Etat, le président du Conseil constitutionnel Kamel Fenniche, le président par intérim du Conseil de la Nation Salah Goudjil, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN) Slimane Chenine ,le Premier ministre Noureddine Bedoui, des membres du Gouvernement, ainsi que les membres du corps diplomatique arabe et musulman accrédités en Algérie. A cette occasion, l’imam a adapté ses deux prêches, à la situation politique du pays . Il a rappelé en premier lieu, les hautes significations et valeurs de l’Aïd, telle que la miséricorde, la tolérance, la solidarité et l’entraide entre les membres d’une même société.  L’imam a mis en avant, la nécessité à l’attachement à l’unité nationale, en ce contexte actuel particulier, appelant à la construction du pays et  » éviter les doutes et la fitna». Après avoir mis en exergue l’importance de préserver la sécurité, l’imam a rappelé que nous sommes appelés au dialogue, donnant comme exemple, la résolution des conflits conjugaux par le dialogue . « Nous devrons être à l’écoute de l’autre, afin de sortir de la crise politique que traverse le pays .L’imam a appelé également, les jeunes à préserver les forêts et les maquis et éviter les grillades anarchiques, en cette occasion. L’imam a également appelé au renforcement des référents religieux et national auprès des jeunes qui sont considérés comme le garant de la formation de générations, tout en ayant pour slogan, la responsabilité est une charge et non un honneur, et à honorer le serment tout en étant foncièrement fidèles. L’imam n’a pas manqué à l’occasion d’évoquer la situation sur le plan international. « Le corps de la Ouma saigne toujours, car le troisième Lieu-Saint de l’Islam fait toujours l’objet d’une profanation perpétrée par les forces de l’entité sioniste, exhortant à ce propos, la Ouma à se réveiller de son long sommeil pour libérer El-Qods Echarif des mains sionistes iniques ». Après la prière de l’Aïd, le chef de l’Etat  Bensalah a reçu les vœux des membres du gouvernement, du corps diplomatique et de nombreux fidèles.

Ali O