Ain Témouchent: Mise en échec de tentatives d’émigration clandestine de plus de 540 jeunes depuis le début de l’année 2017

0
163

Les unités des gardes-côtes relevant du  groupement territorial de Béni Saf (wilaya d’Ain Témouchent) ont déjoué des  tentatives d’immigration clandestine de plus de 540 jeunes depuis le début  de l’année 2017, a-t-on appris dimanche auprès de ce groupement.

Le nombre de jeunes de la wilaya d’Ain Témouchent arrêtés lors des  opérations de lutte contre l’émigration clandestine a atteint 180 candidats, a-t-on souligné, faisant savoir que les éléments des gardes-côtes du groupement territorial de Béni Saf ont arrêté parmi les  harraga des jeunes issus des wilayas d’Oran, de Saida, d’Alger, de Tiaret  et de Sidi Bel-Abbès.

Les candidats à l’émigration clandestine de la wilaya d’Ain Témouchent,  interceptés par les unités des garde-côtes, sont en majorité des jeunes, a-t-on indiqué, faisant état également de femmes et de mineurs parmi les harraga. Les passeurs utilisent généralement des zodiacs de 5 mètres de long au  maximum ne pouvant pas naviguer à plus de 5 miles marins, puisque ne réunissant pas les conditions de sécurité, ce qui met en péril la vie des  aventuriers, a-t-on souligné. Les éléments des gardes-côtes veillent à l’application d’un plan de  prévention en intensifiant les patrouilles en mer et en coordonnant les  efforts avec les autres services de sécurité, a-t-on ajouté.