Alger Arrestation de deux individus pour trafic de drogue à Bir Mourad Raïs

0
41

Deux individus ont été arrêtés par les services de Sûreté d’Alger, dans deux affaires distinctes à Bir Mourad Raïs. Suspectés de «possession et trafic de drogue (cannabis et comprimés psychotropes) et port d’armes blanches prohibées», a-t-on appris, ce lundi, auprès de ces mêmes services.

Les deux mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République territorialement compétent qui a ordonné leur placement en détention préventive, précise la même source. Les services de sûreté de la wilaya d’Alger ont saisi aux domiciles respectifs des deux suspects à Bir Mourad Raïs une quantité de 440 gr de cannabis, 206 comprimés psychotropes, des armes blanches et une somme de 56.000 DA. La première affaire a été enclenchée par les services de sûreté de la circonscription administrative de Bir Mourad Raïs, suite à des informations faisant état d’un suspect s’adonnant au trafic de tous types de drogues au niveau de son domicile. La perquisition a donné lieu à la découverte et saisie de 4 tablettes de cannabis de 380 gr, 3 armes blanches prohibées et un téléphone portable. Le mis en cause a reconnu qu’il avait acheté sa marchandise auprès d’une connaissance demeurant dans une autre wilaya pour 25.000 DA la tablette. La 2e affaire traitée par les mêmes services fait également suite à des informations faisant état d’un individu procédait à la vente de plusieurs types de drogue au niveau de son quartier. La perquisition de son domicile a donné lieu à la découverte et saisie d’un sachet en plastique contenant 60 gr de drogue, ainsi que 206 comprimés psychotropes, deux bouteilles contenant un liquide anesthésiant, une somme de 55.000 DA et 5 armes blanches de différentes tailles. Le suspect, qui a été arrêté alors qu’il tentait de se débarrasser de la drogue en sa possession a reconnu avoir acheté la drogue auprès d’un individu dont il ignore l’identité et que les comprimés psychotropes étaient destinées à sa consommation personnelle et non au trafic, prétendant qu’il souffrait de troubles psychologiques. Par ailleurs, un individu recherché pour implication dans une affaire d’association de malfaiteurs a été arrêté à l’aéroport international Houari-Boumediène suite au traitement électronique de ses documents qui s’est avéré faire l’objet d’un mandat d’arrêt pour une affaire de constitution d’une association de malfaiteurs, a indiqué la DGSN dans un communiqué. Le suspect a été déféré devant la juridiction de compétence pour parachever les procédures juridiques.