Alger : Arrestation d’un jeune pour faux et usage de faux

0
191

Les services de la sûreté de la wilaya d’Alger ont mis fin aux agissements d’un jeune d’une vingtaine d’années, qui s’adonnait à la falsification d’attestations scolaires et de travail et d’attestations d’affiliation à la Sécurité sociale entre autres documents officiels, a indiqué, ce mardi, un communiqué de ce corps de sécurité.

Le traitement de cette affaire de faux et usage de faux par les services de la sûreté de la wilaya d’Alger a permis l’arrestation d’un jeune, la vingtaine, qui s’adonnait à la falsification de sceaux et cachets d’institutions officielles et de documents officiels, attestations scolaires et de travail et attestations d’affiliation à la sécurité sociale entre autres, ajoute le
communiqué.
L’affaire a été traitée suite à l’exploitation par les services de la sûreté de la circonscription administrative d’Hussein Dey d’informations indiquant qu’un individu offrait des services consistant à fournir tous les documents nécessaires pour la constitution d’un dossier de visa et autres à ses clients, les informant de manière professionnelle qu’il s’agissait de documents contrefaits qu’on ne pouvait distinguer des originaux, précise la même source. Après la fouille du domicile en vertu d’un mandat de perquisition et la filature du suspect, le mis en cause a été arrêté.
L’opération s’est soldée par la saisie d’un micro-portable contenant plus de 100 dossiers constitués de documents falsifiés, outre des attestations scolaires, une
fiche de paie, un dossier de visa et des documents sur lesquels sont apposés des
modèles de cachets officiels et autres. Il a été
procédé également à la saisie de quatre copies de documents d’identité appartenant à
des citoyens, de deux attestations d’affiliation à la Sécurité sociale, d’une
copie d’une attestation de travail et d’un montant estimé à 14 millions de centimes.
Le mis en cause a reconnu les faits retenus contre lui dont la falsification des
documents exigés dans les dossiers de demande de visa. Après finalisation de la
procédure légale, l’accusé a été présenté devant le procureur de la République
territorialement compétent.

Malia S.