Alger: Campagne de sensibilisation à l’occasion de l’Aïd El Adha et de la rentrée scolaire

0
763
Photo conception L'Echo d'Algérie@

En prévision de l’Aïd El Adha et de la rentrée scolaire, l’association de protection des consommateurs « El Aman » a lancé vendredi au niveau de la place de la Grande Poste à Alger, une campagne de sensibilisation sur les dangers des kystes hydatiques et la bonne préparation de la rentrée scolaire.

Le président de l’association, Hassan Menouar, a déclaré que cette opération de proximité, qui se déroulera les 25 et 26 aout, s’inscrit dans le cadre du programme des campagnes de sensibilisation pour prévenir les citoyens des dangers des kystes hydatiques et éviter l’excès de la consommation de viandes. Cette initiative lancée à occasion de Aïd El Adha s’est caractérisée par la distribution de dépliants portant des mises en garde contre les dangers du kyste hydatique, ses complications et les voies directes et indirectes de sa transmission, ainsi que les précautions à prendre pour l’éviter. Des consignes ont été aussi données aux citoyens sur les conditions d’hygiène afin d’éviter les accidents domestiques et de contacter en cas de nécessité le vétérinaire permanent en niveau des abattoirs communaux. A cet effet, l’association mettra à la disposition des citoyens le jour de l’Aïd des numéros de téléphone pour répondre à leurs questions et préoccupations concernant le sacrifice, sous la supervision des vétérinaires afin d’éviter les complications compromettantes pour la santé. Les membres de l’Association ont aussi saisi cette occasion pour sensibiliser les citoyens sur la nécessité de préserver et de protéger l’environnement le jour de l’Aïd et respecter les consignes d’hygiène. Cette association a aussi mis en place un guichet réservé aux consommateurs dans le but de répondre à leurs préoccupations et leurs plaintes. Concernant la rentrée scolaire, des consignes ont été données par des spécialistes sur l’usage des articles scolaires, et des mises en garde soulignées contre les articles non sécurisés avec la nécessité des examens médicaux pour les élèves avant la rentrée scolaire.