Alger :L’ex-maire d’El Harrach accusé de détournement

0
871

 Poursuivis en justice suite à une plainte d’un élu, des membres de l’APC d’El Harrach (Alger) dont l’ex-maire ont comparu devant le juge près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger. Ils sont, notamment accusés de détournement de 18 milliards de centimes représentant les revenus du marché D 15, de la vente de logements sociaux à des émigrés ainsi que la mauvaise gestion d’un complexe sportifs qui a coûté à l’Etat 30 milliards de centimes.

Les enquêteurs ont également découvert d’autres pratiques illégales de l’ancien maire, dont la démolition de villas dans le quartier de Boumati sans décision de justice, l’achat de matériel coûteux de gré à gré et la location de camions pour le ramassage d’ordures ménagères ayant coûté à la commune plus de trois milliards de centimes. Pour cela, le maire et ses complices ont, selon l’arrêt de renvoi, falsifié les PV de réunion de l’APC et ont gonflé des factures, notamment celles concernant l’achat de matériel informatique. Les accusés encourent, pour ces faits, de lourdes peines de prison.