Alger: Un projet de loi sur le statut de la wilaya d’Alger en préparation

0
130

Pour faire face à la forte expansion que connaît la capitale, des experts en administration relevant du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales, et de l’Aménagement du territoire s’attèlent depuis 6 mois à la préparation d’un projet de loi sur le statut de la wilaya d’Alger, a indiqué, ce lundi, à l’inspecteur général au ministère, Abderrahman Sedini.

«Un groupe de travail relevant du ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire s’attèle depuis 6 mois à l’élaboration du statut de la capitale, premier du genre», a déclaré à la presse, Sedini en marge d’une rencontre des wilayas du Centre pour l’enrichissement de l’avant-projet de loi des collectivités territoriales.

Arborant le statut de métropole, la capitale nécessite un statut particulier car Alger ne peut, au regard de sa compétence dépassants ses limites géographiques, être administrée comme une autre ville. Soulignant que «la notion de gestion du service public au niveau d’Alger diffère totalement de celle dans d’autres villes», Sedini a expliqué que «dans d’autres villes, les services publics peuvent se chevauchés au niveau d’un quartier, mais à Alger, ce chevauchement peut concerner plusieurs communes, voire même des wilayas, d’où la nécessité d’un statut particulier».

La wilaya d’Alger a connu une telle expansion que sa compétence s’exerce sur nombre de wilayas limitrophes comme Boumerdès, Blida et Tipasa où se trouvent plusieurs de ses projets, a-t-il précisé. Ces nouvelles donnes, a-t-il ajouté, «impliquent la mise en place d’une organisation administrative à travers le concept de la ville permettant de surmonter certaines entraves en matière de coordination des actions entre les différentes collectivités locales de la même ville», a-t-il ajouté.