Algérie- Bénin, vendredi au stade Mustapha Tchaker : Les Verts ne jurent que par la victoire

0
164

Baptême de feu pour Djamel Belmadi, vendredi  au stade Mustapha Tchaker de Blida (20h45), où il dirigera pour la première fois la sélection nationale à domicile face au Bénin. Un match déjà important dans sa nouvelle mission à la tête des Verts. D’autant qu’il s’est mis un peu la pression en annonçant, lors de sa conférence de presse animée ce mardi, qu’un « autre résultat que la victoire ne sera pas acceptable ».

Il avoue néanmoins que la préparation pour cette rencontre comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 est insuffisante. Il aurait aimé disposer de plus de temps pour mettre en place son système de jeu. N’empêche, le coach national a pu réunir sa troupe au complet, hier à Sidi Moussa, pour une séance d’entraînement  durant laquelle il a pu faire une revue d’effectif, avant d’arrêter son équipe-type qui affrontera demain,  » les Écureuils ».

Cela dit, Belmadi ne devra pas chambouler l’équipe qui a évolué il y a quelques semaines à Bakau en Gambie. Il pourrait toutefois y avoir quelques changements. L’on pense notamment à la titularisation du latéral Youcef Attal, absent en Gambie pour cause de blessure. Feghouli est également  pressenti pour une place dans le onze de départ. pour le reste, l’on devrait retrouver les titulaires habituels comme Mahrez, Brahimi, Mandi, M’Bolhi et autres Bentaleb.  En somme, une équipe qui a fière allure sur le papier, reste à le confirmer sur le terrain. Mais sa tâche ne sera pas de tout repos, d’autant que l’équipe nationale a quelque peu perdu le goût de la victoire, puisque son dernier succès, toutes compétitions confondues, remonte au mois de mars dernier face à la Tanzanie. Plusieurs mois donc que les Verts broient du noir. Il est plus que temps de mettre un terme à cette spirale négative qui a plongé l’équipe dans le doute. La venue de Belmadi pourra-t-elle provoquer le déclic ? C’est ce qu’espèrent les milliers de fans de l’EN qui sont attendus en masse demain à Blida dans un stade qui a toujours porté bonheur aux Verts. C’est la raison pour laquelle les joueurs ont insisté pour jouer à Mustapha Tchaker.

Il faut dire aussi que Le Bénin a souvent réussi à l’Algérie, mais Belmadi se méfie de cet adversaire qui partage avec L’EN la tête du groupe D avec 4 points, à la veille de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2019. Il sait qu’il n’y a plus d’équipe facile en Afrique. C’est plutôt à nos capés de démontrer leurs capacités, eux qui ont été maintes fois critiqués, ces derniers temps. C’est l’occasion de prendre un nouveau départ pour une génération certes pétrie de qualités, mais qui n’a rien gagné pour le moment. L’instabilité au niveau du staff technique l’a quelque peu freiné dans son élan. Gageons qu’avec la venue de Djamel Belmadi, elle connaitra plus d’assurance et de sérénité. Cela passe impérativement par une victoire ce vendredi. La balle est dans le camp des joueurs, notamment les tauliers comme Mahrez, Bounedjah et autres Brahimi qui font le bonheur de leur club respectif. Ils devront être à la hauteur de leur statut pour mener l’équipe vers la victoire.