Algérie – BM: L’état de la coopération dans le domaine des finances évoqué

0
142

Le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane, s’est entretenu, ce mardi, par visioconférence avec le vice-président pour la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) à la Banque mondiale (BM), Farid Belhadj, avec lequel il a évoqué l’état et les perspectives de coopération entre l’Algérie et l’institution internationale.

Cette rencontre a permis aux deux parties d’échanger sur les voies et moyens par lesquels cette institution pourrait appuyer l’Algérie dans ses efforts de développement, notamment sur les courts et moyen termes. Dans son intervention, M. Benabderrahmane s’est félicité de la qualité du partenariat avec la Banque mondiale. A ce titre, il a indiqué que l’Algérie a engagé un processus ambitieux de réformes, selon une démarche participative incluant non seulement l’administration et les institutions publique, mais aussi les différents partenaires économiques et sociaux. Le ministre des Finances a affirmé, en outre, que ces réformes concernent divers domaines à l’instar des réformes fiscale, budgétaire, bancaire et financière, ayant pour but l’amélioration du climat des affaires en Algérie. Tout en signalant que le pays ne fera pas recours à la dette extérieure, mais qu’il utilisera les différents leviers internes pour assurer la couverture des besoins de financement de son effort de développement, M. Benabderrahmane a invité la Banque mondiale à poursuivre son appui à l’Algérie, à travers des appuis technique, notamment dans les domaines de réformes où cette institution dispose d’une expertise avérée. Pour sa part, le vice-président de la région MENA a exprimé sa satisfaction quant à la qualité de la coopération engagée jusque-là avec l’Algérie. Il a réitéré, à l’occasion, la disponibilité de la Banque mondiale à apporter son appui pour un accompagnement de l’Algérie dans son processus de réformes et de relance de son développement économique et social pour bâtir une économie diversifiée, résiliente et prospère.

Moussa O.