Algérie- Colombie, ce soir (20h) à Lille :  Les Verts défient les « Cafeteros »

0
125

 La totalité des 40 000 tickets du stade Pierre Mauroy de Lille, mis en vente pour le match de ce soir entre l’Algérie et la Colombie, s’est arrachée en seulement 48 heures.

On ne sait pas si la France aurait fait aussi bien chez elle! C’est dire l’engouement qui suscite cette rencontre inédite chez la communauté algérienne établie de l’autre côté de la Méditerranée. L’on s’attend à une grande ambiance et beaucoup d’enthousiasme à l’accueil des récents champions d’Afrique. D’autant que cette rencontre s’annonce sous les meilleurs auspices. Une belle affiche en perspective entre deux sélections qui ne se sont jamais affrontées par la passé.D’un côté les Verts qui aligneront pour l’occasion leur onze de gala. De l’autre des Colombiens qui restent sur neuf matches sans défaite, si l’on ne tient pas compte de leur élimination en quart de finales de la Copa América aux tirs au but face au Chili. Les « Cafeteros » qui ont atteint les huitièmes de finale de la dernière Coupe du monde en Russie (éliminés par l’Angleterre aux tirs au but), sont réputés pour leur solidité défensive, mais aussi pour leur football chatoyant et romantique  incarné par les Valderrama, Asprilla, Rincon et Valencia. Sans oublier évidemment leur fantasque gardien Higuita dont les prouesses sont encore gravées dans la mémoire des puristes. Une génération en or qui a inventé  sous la conduite du maitre Maturana, le Toque, inspirant plus tard le tiki-taka espagnol. Une épopée qui s’est tragiquement terminée, suite à l’assassinat du défenseur  Andrés Escobar dont le seul tort est d’avoir marqué contre son camp contre les USA lors du Mondial 1994. Ce qui a précipité l’élimination de son pays.Depuis beaucoup d’eau a coulé sous les ponts, la Colombie est un peu entrée dans les rangs, elle ne fait plus rêver comme par le passé, mais elle n’a pas complètement perdu son âme et son côté joueuse, grâce à des joueurs talentueux comme James ou Falcao, qui malheureusement ne seront pas de la partie ce soir. Elle reste néanmoins une référence en Amérique du Sud derrière le Brésil et l’Argentine et au niveau de l’Uruguay et du Chili. Malgré l’absence de ses deux stars, la Colombie possède un groupe assez riche pour tenir la dragée haute à n’importe quel adversaire. La majorité de ses joueurs évoluent en Europe. »Jouer contre l’Algérie est important pour nous, ce sont les derniers champions d’Afrique. Ils ont des joueurs très techniques et rapides qui jouent dans de grands championnats tels que l’Allemagne, l’Angleterre ou encore la France. C’est un match que nous voulons jouer, car nous quittons également le schéma dans lequel nous sommes tous en Amérique du Sud, ne jouant que l’un contre l’autre. Par conséquent, dès que l’occasion de jouer contre l’Algérie s’est présentée, j’ai dit oui. C’était une occasion à ne pas manquer », a déclaré le coach portugais de la Colombie Carlos Queiroz qui a pris l’équipe juste après la Coupe du monde.Djamel Belmadi, pour sa part, a eu l’occasion de faire une revue d’effectif lors du match disputé il y a quelques jours à Blida face à la RDC (1 -1). C’étit une bonne mise en bouche avant d’affronter les Colombiens à Lille. Pour rappel, les Verts ont rallié la France ce dimanche. Ils ont été accueillis à l’aéroport de Lille par un grand nombre de supporters. C’est un match très attendu qui passionne les foules, malgré son cachet amical. Mahrez et ses coéquipiers vont se frotter à une sélection de niveau mondial pour savoir où ils en sont avant d’aborder les éliminatoires de la CAN 2021. Si l’équipe nationale a été décevante face à la RDC, l’on s’attend à une belle réaction de ses joueurs à l’occasion de cette rencontre. D’autant que le coach national va d’emblée aligner son équipe-type composée des M’Bolhi, Bensebaini, Attal, Mandi, Mahrez, Feghouli Bennacer, Bounedjah et autres Belaili. Les remplaçants qui n’ont pas su saisir leur chance face aux Congolais auront aussi une nouvelle opportunité de briller en cours de match.De quoi en somme, promettre une belle empoignade entre deux équipes dont la culture footballistique n’est pas si différente que ça.

Ali Nezlioui