ANR «Boycotter les élections du 4 mai est une option inopportune», souligne Sahli

0
570

Le secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a affirmé, ce dimanche à Saïda, que le choix de boycotter les prochaines législatives est une option «inopportune». Lors d’une rencontre animée à la salle du Théâtre régional Sirat-Boumediene, au 8e jour de la campagne électorale des législatives, Belkacem Sahli a considéré qu’une grande présence de partis en lice et une forte participation des électeurs, le jour du scrutin, constituent le «meilleur moyen de préserver les intérêts suprêmes du pays et les acquis de plus d’un demi siècle d’indépendance». Après avoir appelé à une forte participation aux élections du 4 mai, le même responsable a noté que ce scrutin renforcera la «crédibilité» et la «légitimité» du nouveau Parlement. Il a estimé que la participation du citoyen à ce rendez-vous portera un message fort tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays quant à la «détermination du peuple à relever les défis et à élire un Parlement fort et représentatif». Le SG de l’ANR a également mis l’accent sur l’importance de choisir des élus «qualifiés» pouvant «préserver les acquis, corriger les défaillances et apporter des solutions aux problèmes rencontrés». Belkacem Sahli a ajouté que le 4 mai prochain sera une occasion «propice» pour choisir ces compétences parmi les listes des partis soumises au choix du peuple. Lors de ce meeting, le responsable a évoqué les grands axes de son programme électoral, notamment sur les plans politique, économique, social et sécuritaire.