APN : L’affaire “Bouhadja” bloque les activités des ambassadeurs accrédités en Algérie!

0
457
Photo : L'Echo d'Algérie

 Le bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN) devrait rendre public ce mercredi un communiqué dans lequel il appellera le président de la Chambre basse du Parlement, Saïd Bouhadja de déposer sa démission.

Il s’agit d’une deuxième démarche qu’entreprennent les opposants de Bouhadja pour le pousser à la porte de sortie. Ayant vu toutes les tentatives de convaincre le 3e homme de l’Etat de jeter l’éponge, les détracteurs de ce dernier compte cette fois-ci de publier un communiqué au nom du bureau de l’APN pour exprimer leur refus de travailler avec Saïd Bouhadja. Selon nos sources, le secrétaire général du FLN, Djamel Ould Abbès aurait cautionné cette démarche, bien que ce bureau n’ait aucune autorité juridique sur son président. Il est utile de souligner, à cet effet, que le ministère des Affaires étrangères ait annulé une rencontre prévue entre le président de l’APN et les ambassadeurs de Cuba et de Tunisie en Algérie. D’après le député Lakhdar Benkhellaf, le bureau de l’Assemblée n’était pas au courant de l’annulation de cette rencontre. En effet, un rendez-vous le concernant avec l’ambassadeur du Japon, dans le cadre des activités parlementaires, avait également été annulé par le MAE. Le député, qui devrait rencontrer le diplomate japonais, s’est dit surpris en apprenant de l’ambassade du Japon l’annulation de cette rencontre reportée à une date ultérieure. Par ailleurs, Benkhellaf a déploré la situation dans laquelle se trouve l’APN après la décision d’un groupe de parlementaires de retirer leur confiance à Bouhadja et geler ainsi les activités de l’hémicycle. Pour lui, ce comportement est de nature à affecter l’APN à l’échelle internationale et la réputation de l’Algérie. Le député a révélé au sortir d’une rencontre avec Bouhadja qui celui-ci s’attachait à son poste à la tête de l’institution législative et qu’il n’envisagerait pas de démissionner tel que l’exigent les députés FLN et leurs alliés.

A.S