Après les propos d’un membre du CA de la FAF, El Hadi Ould Ali poursuit en justice Mani Saada

0
1305

Les déclarations de Mani Saada, présenté comme un «expert» de la Fédération algérienne de football (FAF) et membre du conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP), ont fait réagir le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le directeur général des sports au MJS, Abdelmadjid Djebbab, a indiqué que le ministère ne restera pas les bras croisés, jugeant que ce sont des «accusations graves portées à l’encontre d’un ministre de la République». Il a estimé que c’est «une atteinte à un symbole de l’Etat algérien» Pour rappel, Mani Saada avait déclaré que la FAF a remis une somme de 70 milliards de centimes au ministère de la Jeunesse et des Sports qui avait connu une crise financière. Mais au MJS, on a expliqué que le ministre El Hadi Ould Ali avait demandé au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, de restituer les deux subventions allouées par l’Etat pour les exercices 2015 et 2016, c’est-à-dire les 70 milliards de centimes. Le MJS a pris la décision de récupérer cet argent après que Raouraoua eut déclaré qu’il n’avait pas reçu d’aides de l’Etat. Mani Saada avait aussi déclaré que la FAF avait remis au MJS un véhicule qui est utilisé par le ministre dans les déplacements. Djebbab a laissé entendre qu’une action en justice a été entreprise.