Après leur éclatante victoire contre la Colombie :  Les Verts entrent dans une nouvelle dimension

0
138

 Le sujet hier sur le bi hebdomadaire spécialisé France Football était de savoir si l’équipe nationale algérienne faisait partie actuellement des dix meilleures nations mondiales. Au-delà du sondage, favorable au oui au demeurant, proposé par le célèbre magazine français, il y a cette reconnaissance des observateurs et autres spécialistes étrangers de l’excellent niveau atteint par les Verts ces derniers temps.

Pour rappel, un autre débat, tout aussi intéressant, a eu lieu, il y a quelques semaines sur la chaine RMC Sports qui se demandait si l’Algérie n’était pas devenu un outsider sérieux pour le prochain Mondial au Qatar.  Certes, le match contre la Colombie de surcroit privée de ses stars James et Falcao, n’était qu’une joute amicale, mais la copie rendue par les poulains de Djamel Belmadi force l’admiration. Infliger un 3 à 0 aux Colombiens était impensable même pour les plus optimistes des fans de l’équipe nationale. L’équipe sud-américaine n’a pas connu pareille déroute depuis 2016. C’était en Argentine. La presse colombienne n’en renvient toujours pas, mais s’incline devant la supériorité algérienne. Mahrez étincelant et ses camarades ont réalisé l’un de leurs matches le plus abouti. Ils ont fait preuve d’une solidité à toutes épreuve, mais aussi d’un réalisme que l’on  rarement vu chez les Verts. Sur quatre tirs cadrés, L’EN en a inscrit trois buts. Une statistique ébouriffante. Preuve que l’équipe a beaucoup gagné en maturité et en confiance depuis sa consécration à la CAN. Belmadi en est évidemment ravi. « On attendait ce genre d’adversaire pour voir où on en est. C’est donc une belle performance. Ce genre de rencontre, c’est parfait pour progresser. », A-t-il déclaré d’emblée à la presse après la rencontre, avant de souligner que « le succès amène la confiance ». « On a certaines certitudes dans la manière de défendre et de préparer nos matches. Je vois que les joueurs sont capables d’appliquer ces consignes. », A-t-il ajouté. La victoire était totale, notamment sur le plan tactique. Après avoir laissé passer l’orage des premières minutes au cours desquelles les Colombiens ont essayé d’imposer leur rythme, les Verts ont su desserrer l’étau pour porter ensuite des coups fatals. Visiblement, le jeu de l’adversaire était minutieusement étudié. « Ce soir, si on laisse Sanchez ressortir le ballon côté droit, avec Cuadrado à son vrai poste dans ce couloir, la Colombie peut faire mal. Cela a été étudié et travaillé et on n’a pas vu la Colombie dans ce registre », détaille le coach national. C’est dire le sérieux et l’abnégation avec lesquels a été préparée cette rencontre de prestige. Il est vrai que nos joueurs n’ont jamais donné l’impression de disputer une joute amicale. Cela traduit un état d’esprit de guerrier et de conquérant. Deux qualités sublimées chez les Verts depuis la venue de Belmadi à la barre technique. C’est ce qui fait la différence .Faut-il pour autant sauter au plafond et dire qu’on est arrivé ? Ce serait une grave erreur de le croire. Bien au contraire, cette victoire devrait booster le moral de la troupe pour aller encore plus loin tout en gommant au passage les imperfections et autres lacunes. Il ne faut pas perdre de vue que le principal objectif à court terme est de se qualifier au Mondial 2022. « Notre but ultime reste la qualification en Coupe du monde 2022. Alors on va essayer de s’améliorer match après », rappelle Belmadi qui sait qu’en football tout peut aller très vite. Il y a moins d’une année, l’équipe nationale était en pleine doute après une période chaotique vécue sous le règne de l’ex-sélectionneur Rabah Madjer. Aujourd’hui, elle figure parmi les meilleures nations du monde. Tout est donc relatif. C’est dans l’humilité et la perpétuelle remise en cause que l’on progresse.Mais dans toutes les circonstances, l’équipe nationale peut compter sur un public en or. Mardi, au stade de Lille, elle a évolué comme si c’était à domicile. La communauté algérienne établie en France a régalé et s’est régalée. Les supporters n’ont pas fait le déplacement pour rien. Les joueurs aussi ont été contents de jouer dans des conditions aussi favorables sur une pelouse aussi parfaite que l’on aimerait tant avoir chez nous…

Ali Nezlioui