Après trois mois de confinement: Reprise des activités commerciales avec beaucoup d’engagements et de sens de responsabilité

0
89

Après 3 mois de confinement imposé dans toutes les régions du pays suite à la propagation de la pandémie de la Covid-19, certains commerces ont repris leurs activités dimanche avec beaucoup d’engagement et un haut sens de responsabilité, que ce soit de la part des commerçants ou des clients, a constaté l’APS sur place.

Suite à la décision du gouvernement visant à lever le confinement de manière «souple et graduelle», en 2 étapes à partir du 7 juin en cours, certains locaux commerciaux et de services ont repris leurs activités.  Les mesures de confinement ont impacté négativement l’activité commerciale, ainsi plusieurs commerçants et intervenants dans ce secteur ont exprimé leur satisfaction quant à la décision d’allègement graduel des mesures de confinement afin de permettre la reprise de certaines activités. Lors d’une tournée effectuée par l’APS, au premier jour de la reprise des activités, dans plusieurs commerces dans les communes de Bourouba, Belouizdad et Bachdjerah qui englobent les plus grands centres commerciaux et marchés de la capitale, l’on a constaté d’intenses préparatifs par les propriétaires des commerces. Les commerçants et les prestataires de services procédaient à la préparation de leurs magasins pour accueillir les clients dans le cadre du respect des mesures contenues dans le communiqué du gouvernement concernant la reprise des activités. Certains commerçants avaient commencé à équiper leurs locaux dès la semaine dernière, selon Farid un vendeur de tissus, qui a affirmé qu’il avait entamé le réaménagement de son magasin bien avant pour pouvoir rouvrir aujourd’hui. Plusieurs commerçants ont imprimé le communiqué du gouvernement contenant les mesures préventives à respecter par le commerçant et le client, afin de les afficher sur les façades de leurs magasins, tandis que d’autres affiché les orientations à suivre à l’entrée des magasins. Parmi les affiches les plus fréquentes sur les vitrines, «interdiction d’entrée à plus d’une personne», «port du masque de protection obligatoire», «attendez votre tour SVP», «respectez la distance de sécurité» etc. Certains commerçants ont exprimé leur préoccupation quant à l’indisponibilité du transport public des voyageurs qui a empêché leurs travailleurs d’être en poste aujourd’hui. Pour d’autres commerçants le problème de transport ne s’est pas posé, ces derniers disposant de leurs propres moyens ou veillant eux-mêmes à conduire leurs employés au lieu de travail. Propriétaire d’un restaurant à Belouizdad, Abdelghani a préféré retarder l’ouverture de son commerce jusqu’à la finalisation des préparatifs en cours pour la préparation de plats à emporter, se disant préoccupé par «la manière de ramener ses employés». Il a dit «avoir réduit provisoirement le nombre de ses travailleurs de 6 à 2 ». Pour se rendre à son local à Bourouba, Merouane, un commerçant résidant à Reghaïa, a fait appel un chauffeur de véhicule clandestin qui lui assure ses déplacements, estimant, toutefois, que «les frais restent très excessifs». Pour les commerces ayant connu une faible affluence des clients en ce dimanche, l’heure était au nettoyage et à l’aménagement des locaux, au moment où les commerces jouxtant les marchés populaires connaissaient un rush de clients. Plusieurs commerçants ont fixé le nombre de clients autorisés d’entrer en même temps pour les grandes surfaces, alors que de longues files d’attente étaient observées devant les petits commerces.

Boulenouar : «70% des commerces en activité à l’heure actuelle» Le président de l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), El Hadj Tahar Boulenouar a affirmé le respect par les commerçants autorisés à reprendre, leurs activités, des mesures de prévention mentionnées dans le communiqué du gouvernement, constaté lors des sorties sur le terrain effectuées par des équipes de l’association, à travers les wilayas dans le but d’inspecter la situation et de sensibiliser les commerçants à l’importance de respecter les mesures de protection. L’association a enregistré avec satisfaction le retour graduel de la vie économique et l’ouverture des activités commerciales, artisanales et de services mettant un terme ainsi aux pertes subies par le secteur depuis 3 mois en raison de la fermeture des commerces, a expliqué M. Boulenouar à l’APS. Et d’ajouter : «le retour à la vie économique ne signifie pas la fin de la pandémie. La situation exige la poursuite des actions de sensibilisation quant aux dangers de la Covid-19 et le respect des mesures de prévention». Le taux de commerçants et d’artisans activant actuellement s’élève à 70% du total des commerçants et d’artisans, y compris les commerçants n’ayant pas suspendu leurs activités durant la période de confinement à l’instar des boulangeries, de l’alimentation générale et des boucheries, a-t-il poursuivi. Les 30% restants n’ont pas repris leurs activités et attendent le feu vert durant la deuxième phase de déconfinement, a-t-il dit. Faisant savoir que les commerçants devront assumer les conséquences du non-respect par le client des mesures préventives, M. Boulenouar a appelé les clients à l’impératif respect des instructions à même de préserver la continuité de l’activité commerciale.

Concernant le transport, M. Boulenouar a assuré que cette question ne constituait pas un problème actuellement étant donné que les sociétés privées devront fournir le transport à leurs fonctionnaires et que la majorité des commerçants disposent d’un véhicule personnel. Quant aux commerçants n’ayant pas repris leurs activités, le même responsable a imputé cela au fait que ces derniers ne possèdent pas d’équipement et de matériels de prévention, soulignant que la majorité des commerçants ont respecté les conditions fixées. «Durant cette première phase, les mesures préventives devront être plus rigoureuses car les commerçants seront contraints de respecter les mesures de prévention en endossant toute la responsabilité en cas de violation de ses mesures», a-t-il souligné.

Ahsene Saaid /Ag.