Atteintes à l’environnement: Plus de 18000 affaires à traitées durant le  premier semestre  

0
652

Les services de la Gendarmerie nationale ont traité 18541 affaires d’atteinte à l’environnement durant le premier semestre de l’année 2017 et interpellé 9873 personnes, selon le bilan  publié mardi par ces services.

La même source relève une augmentation de 59% des affaires d’atteinte à  l’environnement (11685 affaires) et de 50% de personnes interpellées (6577  personnes) par rapport à la même période de l’année précédente. L’action des unités de la Gendarmerie nationale a porté sur les délits  liés à la gestion des déchets qui représentent 55% du nombre global des  affaires traitées. Ce travail a donné lieu à l’arrestation de 5895  individus, déférés devant les instances judicaires.

Les délits les plus répandues concernent le dépôt de déchets dans des  lieux publics suivis des délits liés à l’urbanisme avec un taux de 27% et  enfin les délits liés à la protection de l’environnement et au système forestier avec 11%. « L`Institut national de criminalistique et criminologie (département  environnement) a fourni aux unités le soutien nécessaire à travers 422  expertises dans le cadre du traitement des affaires importantes nécessitant  des preuves scientifiques », a indiqué la même source. Dans le cadre de « l’intérêt qu’accorde le commandement de la Gendarmerie  nationale à la lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé  publique, ainsi qu’à la protection du cadre de vie du citoyen, cinq (05)  bridages spécialisées entreront en service dans les wilayas de Tlemcen, Ain  Témouchent, Biskra, Ghardaïa et Tamanrasset ».