Banque d’Algérie: Le chef de l’État reçoit le Gouverneur

0
261

Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a reçu, mercredi, le Gouverneur de la Banque d’Algérie (BA), Aymane Benabderrahmane, qui lui a remis les rapports relatifs à l’exercice financier 2018, a indiqué un communiqué de la présidence de la République.

Remis au chef de l’Etat conformément aux dispositions de l’article 29 de l’ordonnance N° 03-11 du 26 août 2003, relative à la monnaie et au crédit, modifiée et complétée, les rapports portent sur l’évolution économique et monétaire du pays, les opérations, activités et comptes de la Banque d’Algérie, outre la supervision bancaire. Lors de l’audience, le Gouverneur de la Banque d’Algérie a présenté un exposé général sur la situation économique et financière du pays ainsi que sur la situation du système bancaire national, en mettant l’accent sur les réalisations accomplies et les lacunes relevées au niveau des composantes de l’économie nationale, dans une conjoncture marquée par la persistance des déséquilibres macroéconomiques et le choc extérieur durant la période considérée, précise le communiqué. L’exposé a également porté sur les actions relatives à la politique monétaire, notamment le contrôle et la supervision des banques et établissements financiers effectuées par les services concernés de la Banque d’Algérie dans l’objectif de préserver la stabilité du système bancaire et d’accompagner de l’application des règles de prudence en vigueur dans ce secteur, outre les activités de la centrale des risques. Le rapport présenté par le Gouverneur de la Banque d’Algérie a englobé aussi les activités de la Commission bancaire au titre de l’exercice 2018, notamment en matière de respect par les banques et établissements financiers des procédures législatives et règlementaires en vigueur, particulièrement celles relatives à la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. À la fin de son exposé, le Gouverneur de la Banque d’Algérie a évoqué la question de l’efficience du système bancaire en Algérie, soulignant la nécessité d’œuvrer davantage au renforcement des grands équilibres macro-économiques. Le chef de l’Etat qui a félicité le Gouverneur de la Banque d’Algérie pour la prise de ses fonctions à la tête de cette institution, il l’a exhorté à œuvrer à l’intensification des efforts de la Banque, notamment en termes de maîtrise du cadre macro-financier et du taux d’inflation, outre l’efficacité de la supervision et du contrôle bancaire. Dans ce sillage, le chef de l’Etat a mis en avant l’impératif de poursuivre l’approfondissement des réformes engagées par notre pays afin de consolider les équilibres et la stabilité macro-économiques et de diversifier l’économie nationale en vue d’assurer un développement durable, de préserver les ressources financières et réduire le déficit intérieur.