Banque mondiale: 376 millions USD pour l’autonomisation des femmes

0
70

La Banque mondiale a approuvé le déblocage de 376 millions USD (224 milliards FCFA) en faveur de la phase 2 du projet SWEDD (Sahel Women’s Empowerment and Demographic Dividend), une initiative régionale lancée en 2014 visant à l’autonomisation des femmes au Sahel.

Ce nouvel appui, le quatrième de la BM en faveur du projet SWEDD, permettra de façon générale de renforcer le capital humain en Afrique et d’améliorer les résultats de la région en matière de développement humain, selon un communiqué de la Banque. Il porte l’investissement total de la Banque mondiale en faveur du SWEDD à 680 millions de dollars auxquels s’ajoutent 10 millions d’euros supplémentaires investis par l’Agence française de développement (AFD) au titre d’un financement parallèle, souligne la même source. La phase 2 du projet permettra d’intensifier les activités en cours en Côte d’Ivoire, au Mali, en Mauritanie et au Tchad, et accueillera deux nouveaux pays, le Cameroun et la Guinée qui bénéficieront respectivement de 75 millions de dollars et 60 millions de dollars du financement total. De manière générale, le projet continuera à investir dans des activités qui ciblent les adolescentes et leurs communautés afin d’améliorer les compétences psychosociales et les connaissances des jeunes filles en matière de santé, de les maintenir à l’école et d’élargir leurs perspectives économiques. Le projet SWEDD s’inscrit dans la ligne de l’agenda 2063 de l’Union africaine ainsi que des stratégies nationales des pays bénéficiaires. Il contribue également à la stratégie d’aide à l’intégration et à la coopération régionale du groupe de la Banque mondiale qui met l’accent sur le développement du capital humain et l’émancipation économique des femmes.

  1. Y.D.