Béchar: Démantèlement d’un réseau de 5 narcotrafiquants

0
60

Un réseau criminel organisé, composé de cinq individus, activant dans le trafic international de drogue a été démantelé à Bechar par les éléments du service régional de lutte anti-drogue, qui ont saisi en leur possession une quantité globale de 87 kg de kif traité.

Cette opération policière, réalisée avec l’étroite collaboration et coordination des services spécialisés du secteur militaire opérationnel de la 3eRM, est venue à la suite de l’exploitation de renseignements policiers sur les activités criminelles d’une bande organisée s’adonnant au trafic illégal de drogues à partir des frontières ouest du pays. L’enquête enclenchée a permis l’arrestation, sous supervision de la justice, d’un premier individu dont la fouille du véhicule a donné lieu à la découverte de 85 kg de kif traité, a-t-on signalé, avant d’appréhender deux autres individus circulant avec un motocycle en possession de 2 kg de kif traité ainsi qu’un montant de 75 000 DA. Deux autres présumés membres du réseau ont été aussi arrêtés à Bechar au cours des investigations et recherches menées par les policiers du service anti-drogue pour le démantèlement de ce réseau criminel, a-t-on signalé en précisant qu’outre la drogue, trois véhicules particuliers ayant servi aux activités criminelles de ce réseau criminel ont été également saisis. Après finalisation de l’enquête et des investigations policières, sous la supervision du procureur de la République près le tribunal de Béchar, le magistrat instructeur a ordonné la mise en détention provisoire de ces cinq présumés narcotrafiquants (25 à 42 ans) pour «détention illégale de drogue à des fins de commercialisation, mise en vente, obtention et achat à des fins de vente et de transport et possession de drogues illégalement». Ils sont aussi poursuivis par la justice pour «possession de drogues illégalement aux fins de commercialisation illégale, de transport et de stockage en transit dans le cadre d’une bande criminelle organisée, l’importation de drogues d’une manière illicite et la contrebande à un degré dangereux menaçant l’économie nationale et la santé publique».