Bedoui : souligne l’impérative actualisation de la Stratégie nationale de prévention des risques de catastrophes

0
353
Photo : @PPAgency

 Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a mis en avant, la vision du président de la République portant actualisation de la Stratégie nationale de prévention des risques de catastrophes et dessiner ses contours à l’horizon 2030.

En concrétisation de cette vision ambitieuse, le ministère de l’Intérieur et les collectivités locales se sont fixés comme priorité la prévention des grands dangers qui guettent le pays, a indiqué le ministre dans son intervention lors de la journée d’étude sur les dangers d’inondations. A cet effet, le ministère a procédé, depuis 2017, à l’adoption d’un nouveau plan d’action pour faire face aux catastrophes naturelles qui a donné ses fruits cet été en matière de lutte contre les feux de foret grâce à la mobilisation de tous les secteurs ministériels, les autorités locales, la protection civile et la délégation nationale des risques majeurs.

Élaboration d’un schéma directeur national de gestion des risques

 Noureddine Bedoui a également affirmé, que son secteur tendait, en premier lieu, à l’élaboration d’un schéma directeur national de gestion des risques, pour un environnement sain et propre. Le ministre a précisé que le rôle devant être accompli par les collectivités locales dans ce domaine, avait été souligné à maintes occasions, ce qui implique l’activation de nouveaux mécanismes innovants, afin de relever les défis et surmonter les difficultés. Elles seront, à cet effet, dotées d’un cadre de travail règlementé visant l’élaboration de plan locaux pour réduire les risques d’inondations, outre l’élaboration d’un plan local incluant les risques d’inondations. Dans la même approche, Bedoui a indiqué que les communes seront dotées également de systèmes d’alerte précoce pour prévenir les populations des régions exposées aux inondations ainsi qu’au niveau des embouchures des oueds concernés par les risques d’inondation. Le ministre a appelé, dans ce contexte, les walis et les présidents d’APC à se conformer aux orientations et aux différentes recommandations prises dans ce cadre, afin de combler les lacunes, d’aplanir les difficultés et de veiller au renforcement de la coopération et de la complémentarité entre les secteurs concernés directement ou indirectement par cette question.

«Les victimes des inondations seront prises en charge dans l’immédiat»

 Dans son intervention, Noureddine Bedoui a annoncé, également que la prise en charge immédiate de citoyens victimes d’inondations enregistrées cette année, suite aux fortes précipitations survenues, en un temps court, au niveau de 21 wilayas, ayant nécessité près de 47 milliards de dinars pour effacer les séquelles et permettre un retour à la normale. Intervenant lors d’une journée d’étude sur les dangers des inondations, le ministre a rappelé que d’intenses efforts avaient été déployés, grâce, notamment, à la forte mobilisation des éléments de l’Armée populaire nationale (ANP), des différents départements ministériels, de la Gendarmerie nationale, de la Sûreté nationale, de la Protection civile, des collectivités territoriales, des établissements publics et privés, ainsi que des citoyens et du mouvement associatif. Cela prouve, a-t-il dit, que tout un chacun est concerné par les risques des inondations. Enfin, les recommandation liées à la stratégie nationale de lutte et de prévention contre les inondations ont été rendues publiques, hier, appelant, notamment, à l’actualisation des études hydrologiques à travers le pays.