Bejaia Un enfant de 07 ans meurt noyé à hauteur de la plage Asoumath

0
591

 Un enfant âgé de sept ans s’est noyé hier matin à hauteur de la plage Asoumath, à mi-chemin entre les plages de Saket  et Tighremt, à 25 km à l’ouest de Bejaia, après avoir échappé à la  vigilance de ses parents.

Le drame est survenu dans une zone rocheuse, interdite à la baignade à un  moment ou la mer était fortement houleuse,  indiquant que les secours, arrivés très rapidement sur les lieux, ont tout  tenté pour le réanimer mais en vain. Cette nouvelle noyade porte à trois le nombre de victimes de la mer en 48  heures, déplore-t-on, soulignant que la veille, deux trentenaires,  originaires de la localité de Tleghma (Mila) se baignant à hauteur de la  région des Falaises à Melbou (à 30 km à l’Est de Bejaia), ont soudainement  étaient emportés par les flots. La plage, située dans une zone rocheuse  également, est déclarée interdite à la baignade. Les secours mis en place immédiatement vers 14H52mn, notamment six (06)  plongeurs et huit (08) sauveteurs ont repêché un premier corps inanimé dès  le début de leur intervention. Le second en revanche, n’a pu l’être que ce  lundi matin dans un état totalement inerte. Ces drames portent à 13 le nombre de victimes noyées depuis le début de la  saison estivale, ouverte en juin dernier, dont quatre cas (une femme et  trois hommes) déplorés dans les zones non autorisées à la baignade,  ajoute-t-on, expliquant que durant ce laps de temps, les éléments de la  protection civile ont effectué 6988 interventions, sauvant d’une noyade  certaine 3003 baigneurs en difficulté. Ce décompte est jugé élevé comparativement à la même période de la saison  antérieure (2017), d’autant que la fréquentation des plages (34 au total),  établie à quelque 4,5 millions de baigneurs, a diminué de plus de la  moitié.