Benflis  à partir de Tamanrasset : « Je promets de mettre fin à l’injustice dont souffrent les régions du Sud  aux volets politique et économique »

0
552

Le candidat à l’élection présidentielle du  12 décembre, Ali Benflis a promis, dimanche soir à partir de Tamanrasset,  de mettre fin à « l’injustice » dont sont victimes les régions du sud du  pays.

  « Je promets de mettre fin à l’injustice dont souffrent les régions du Sud  aux volets politique et économique », a déclaré M. Benflis lors d’un meeting  populaire qu’il a animé au chef-lieu de la wilaya de Tamanrasset,  fustigeant « la marginalisation dont souffrent les cadres du Sud dans  l’accès aux plus hauts postes de responsabilité ».  « Les populations du Sud réclament l’égalité entre Algériens du Nord et du  Sud », a-t-il ajouté, s’engageant, dans ce sens, à « créer un grand pôle  universitaire à Tamanrasset, en adéquation avec les spécificités de la  région, ainsi qu’un pôle économique sur les 15 inclus dans son programme  électoral, lequel sera consacré au développement des industries de  l’énergie solaire ». Le candidat a également promis de prendre en charge les besoins des  populations du Sud concernant l’accès à « l’eau potable, la santé et  l’éducation », s’engageant à « accorder un intérêt particulier au secteur de  la santé ».  Se félicitant de « la stabilité sécuritaire que connait la région du Sud et  les zones frontalières grâce aux efforts de l’Armée nationale populaire  (ANP) », M. Benflis a salué l’accompagnement de l’Armée et des corps de  sécurité de « la révolte populaire ». S’agissant de son programme électoral, le candidat à la présidentielle a  affirmé qu’il visait, dans certains axes, à « conférer la légitimité aux  Assemblées locales élues ».  Mettant l’accent sur le nécessaire renforcement du front interne à travers   » l’élection d’un président jouissant de la légitimité et de prérogatives  bien définies et communes avec le chef du Gouvernement dans le cadre d’un  régime semi-présidentiel », M. Benflis a ajouté que le chef du Gouvernement  « s’engagera hebdomadairement à répondre aux préoccupations des députés qui  représentent les différentes régions du pays ».  Il a souligné l’importance d' »assainir » le secteur de la Justice et de  réhabiliter la police judiciaire et les différents agents dans  l’institution judiciaire, tout en supprimant la pénalisation du métier de  journaliste.  M. Benflis a promis l’ouverture du dialogue avec les partenaires sociaux  en vue de débattre des dossiers du pouvoir d’achat et augmenter le SMIG,  avec étude de la question de la valeur du dinar algérien, comparativement à  la situation générale de l’économie nationale.  Dans son allocution, le président du parti Talaie El Houriyet a salué les  régions du Sud « auxquelles revient le mérite de contribuer à chasser le  colonisateur inique qui voulait séparer le Nord du Sud, mais l’Algérie est  unie aujourd’hui grâce aux enfants libres du Sud ».

M.M