Benghebrit : «le nombre de fautes contenues dans les manuels scolaires a baissé de façon  notable »

0
362
Photo L'Echo d’Algérie@

La ministre de l’Education nationale, Nouria  Benghabrit, a fait état, hier à Alger, d’une « nette baisse » des erreurs  contenues dans les manuels scolaires dont l’élaboration requiert davantage  de  « professionnalisme et de formation ».

Dans une déclaration en marge d’une réunion avec les cadres de l’Office  national des publications scolaires (ONPS), Mme Benghabrit a précisé que le  nombre de fautes contenues dans les manuels scolaires « a baissé de façon  notable » ces trois dernières années, suite à l’adoption d’un système de  coordination permettant la vérification du contenu, sous tous les aspects,   avant la phase d’impression. Indiquant que le livre passait « de la conception à l’imprimerie  directement », ce qui explique les nombreuses fautes relevées dans le passé,  la ministre a affirmé que la méthode adoptée à l’heure actuelle dans  l’élaboration des manuels scolaires reposait sur la coordination continue  entre la commission d’homologation du manuel scolaire et les commissions  chargées de l’octroi de l’agrément pour l’impression. Dans ce sens, la première responsable du secteur a mis en avant  l’importance de la formation continue des concepteurs, des élaborateurs  ainsi que des imprimeurs du livre scolaire. Une opération qui requiert,  a-t-elle ajouté, « beaucoup de professionnalisme et de formation ». Mme. Benghabrit a souligné l’impératif de poursuivre les efforts visant à  assurer les livres scolaires aux élèves à chaque rentrée, en procédant à  « leur distribution au niveau des établissements éducatifs durant la  dernière semaine de juin « , » et ce, a-t-elle ajouté, pour éviter tout  retard accusé en début d’année. Abondant à ce sujet, la responsable a mis l’accent sur l’impératif de  procéder à la distribution des postes et l’élaboration de la carte  scolaire, avant la fin de chaque année scolaire. Lors d’un master class organisée au siège de l’ONPS, dédiée aux  ressources pédagogiques en libre accès, le responsable de la Direction des  technologies de l’information et de la communication relevant de  l’Organisation arabe pour l’Education, la culture et les sciences (ALECSO),  Mohamed Jemini a annoncé le lancement, mi-décembre prochain, d’une  « plateforme arabe des ressources pédagogiques en libre accès ». Intervenant lors de ce master class, organisée en coordination avec le ministère de l’Education nationale et l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), M. Jemini a précisé que  cette plateforme se voulait un forum arabe commun réunissant prochainement  tous les acteurs du secteur de l’Education, à travers l’ensemble des Etats  arabes, pour faciliter l’accès aux ressources pédagogiques dans différentes  spécialités et encourager l’action participative et le développement des  compétences afin d’améliorer la qualité de l’enseignement dans le monde  arabe.

Moussa. O