Bilan de feux de forêts 2018 : Le plus bas taux de pertes depuis  l’indépendance

0
24

 

 

Le plus faible taux de pertes en termes de  ressources et de superficies forestières, a été enregistré durant la  compagne 2018 de la lutte contre les feux de forets, a indiqué jeudi à  Alger, le ministre de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, Salaheddine Dahmoune, notant que ce taux est le plus bas depuis 1962.

Lors d’une rencontre nationale sur l’évaluation du bilan de la compagne 2018 et la préparation de celle de 2019 de la lutte contre les feux de  forêts, organisée par la Direction générale de la protection civile, le ministre a déclaré, que grâce aux efforts importants fournis par les différentes parties prenantes, le bilan 2018 a fait ressortir le taux le  plus faible de pertes de forêts, et ce, depuis l’indépendance du pays. « Ceci est une résultante de la bonne coordination entre les différents partenaires dans cette lutte, mais aussi de l’effort particulier et l’attention continue ». Il a de même souligné qu’en 2018, il a été enregistré 2.312 hectares de  pertes forestières, broussaille et maquis, soit moins de 5% de la superficie totale des forêts dans le pays. Pour l’efficacité et la ponctualité de l’intervention et son efficience, le département ministériel a consenti en 2018 d’étoffer les services de la Protection Civile de 5 colonnes mobiles, portant leur nombre total à 27  colonnes mobiles, qui a ajouté que 10 autres s’y ajouteront durant la compagne 2019. Au total, les services de la protection civile auront à leur disposition lors de la compagne 2019 de la lutte contre les feux de forets 37 colonnes mobiles, et ce, outre « l’ensemble des moyens matériels et humains que comptent ces unités sur le territoire national ». Il a de même signalé l’apport important des services des forêts sous  tutelle du ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche, qui selon lui, veillent à mener pertinemment et consciencieusement leurs missions dans ce cadre. M Dahmoune a aussi assuré que le ministère de l’Intérieur fera en sorte de renforcer le nombre des colonnes mobiles pour faire en sorte que chaque wilaya du pays puisse être autonome en disposant de sa propre colonne mobile. Ayant également pris part à la rencontre, les ministres de l’Education  nationale Abdelhakim Belabed, des Affaires religieuses et des Wakfs Youcef Belmehdi, et de la Jeunesse et des Sports Raouf Bernaoui, ont soutenu à l’unanimité l’importance de la lutte contre les feux de forêts et la sauvegarde de ces espaces vitaux notamment par le biais de la sensibilisation et de l’éducation. Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, du développement rural et de la pêche M.Kamel Chadi a souligné que la superficie forestière dans le pays couvre actuellement 4,1 millions  d’hectares. Il a rappelé que le département a veillé au reboisement à nos jours plus

de 8.000 hectares à travers le territoire national. Il a, à ce propos noté que le programme de reboisement est d’une  importance capitale dans la stratégie de lutte pour la protection des forêts que s’est assigné le département ministériel chargé de  l’Agriculture. Il a également insisté sur le rôle important et le dévouement constant des équipes de la protection civile, notamment lors des dernières inondations  qu’on connu certaines régions du pays. Pour ce qui est de la préparation de la compagne 2019 de lutte contre les feux de forêts, comme pour la compagne précédente, l’ensemble des  intervenants travaillent en collaboration afin de prévenir et d’intervenir dans les temps, pour limiter au maximum les dégâts, et ce, dans l’espoir d’enregistrer également cette année, un faible taux de pertes. La rencontre a rassemblé l’ensemble des directeurs de wilayas des services  des forêts, des services de la protection civile ainsi que des cadres de la Gendarmerie nationale et de la Sécurité nationale.

Chemsou. B